Ben Arfa, silence radio ?

le
0
Ben Arfa, silence radio ?
Ben Arfa, silence radio ?

Arrivé comme une star au Paris Saint-Germain, Hatem Ben Arfa est petit à petit rentré dans le rang. Au point d'être aujourd'hui remplaçant et absent des Unes de journaux. Plutôt logique finalement, tant l'effectif du PSG est riche. Sans oublier que Ben Arfa a passé l'âge de la surmédiatisation.

" Attaquants : Nabil Fekir, André-Pierre Gignac, Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Alexandre Lacazette, Anthony Martial." Lorsque Didier Deschamps dévoile en direct sa première liste post-Euro 2016, peu de spécialistes se demandent où est passé Hatem Ben Arfa. Aussi logique que la convocation de Lacazette, son absence n'a pas franchement sauté aux yeux. Pourtant, il en était tout autrement il y a quelques semaines, à l'heure d'entamer le championnat d'Europe dans l'Hexagone. Sortant d'une énorme saison avec l'OGC Nice – dix-huit buts et sept passes décisives toutes compétitions confondues –, HBA était réclamé par une bonne partie des Français. Ce qui n'est absolument plus le cas actuellement.

À Paris pour être aimé et adoré ?


En conférence de presse, le sélectionneur a justement évoqué le sujet : "Il a toujours cette qualité de pouvoir créer des différences, il a des fulgurances. (…) Je ne pense pas qu'il soit au meilleur de sa forme. Il est dans un club où il y a énormément de performance. À lui d'être performant et d'avoir du temps de jeu. Je serai attentif et je suivrai ça avec une grande attention."

C'est que le bonhomme a décidé de faire le grand saut. Meilleur joueur surprise de son équipe en 2014-2015, il n'a pas beaucoup hésité quand le Barça, Séville ou le Paris Saint-Germain lui ont fait les yeux doux. Pour lui, il était temps de partir et d'essayer, encore, de montrer qu'il avait la carrure pour faire partie des grands. Représentant le premier feuilleton du mercato, Ben Arfa a donc troqué le comique chant azuréen "Hatem on t'aimheu, Hatem on t'adore" pour le calme du Parc des Princes.

Le calme après la tempête


Ce transfert, tout le monde l'a suivi. Véritable hype du mois de juin, les clubs se l'arrachent, et chaque jour qui passe amène une nouvelle rumeur sur l'affaire. Après l'officialisation de son arrivée à Paris, l'international enchaîne les interviews, fait jouer son sourire plus franc que charismatique et dégage une sérénité étonnante. Les médias n'en ont que pour lui. Faut-il rappeler…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant