Ben Arfa répond à Deschamps, Benzema signe son retour

le
0
Ben Arfa répond à Deschamps, Benzema signe son retour
Ben Arfa répond à Deschamps, Benzema signe son retour

A quelques semaines de l'Euro 2016, découvrez chaque mardi le baromètre des Bleus. Des joueurs qui cartonnent dans leur club à ceux qui connaissent des difficultés. Histoire d'aider le sélectionneur à concocter sa liste des 23.

Ils ont brillé

Oublié par Didier Deschamps dans la liste des 23 joueurs retenus pour affronter les Pays-Bas (25 mars) et la Russie (29 mars), Hatem BEN ARFA a envoyé la plus belle des réponses au sélectionneur. Dimanche, face au Gazélec Ajaccio, le milieu de terrain offensif de Nice a dessiné le succès des siens (3-0) en ouvrant le score après un superbe slalom, puis en délivrant une passe décisive à Alassane Plea. Dribbleur de génie et passeur inspiré, l’ancien Marseillais pourrait faire infléchir le sélectionneur s’il poursuit sur cette lancée, et s’il emmène Nice au troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Après trois semaines d’absence, Karim BENZEMA a signé son retour de la plus belle des manières dimanche soir. Face au FC Séville, dans l’un des chocs du week-end en Espagne, l’attaquant français a ouvert le score d’une sublime demi-volée, avant de rendre la pareille à Gareth Bale, auteur du troisième but des Merengue. Quelques jours après les révélations de Libération, l’ancien Lyonnais semble toujours aussi peu affecté par les affaires extra-sportives cette saison. Une performance qui éclaire sur les capacités mentales de Benzema.

Paul POGBA, lui, a été étincelant lors du derby de Turin, dimanche sur la pelouse du Torino (1-4). Après avoir transformé un coup-franc lointain, l’international français a délivré deux passes décisives à Alvaro Morata. Un match plein qui confirme sa bonne performance à Munich, trois jours plus tôt, en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions. Même si la Juventus a été éliminée en Bavière, l’ancien Havrais avait ouvert le score à l’Allianz-Arena.

Ils stagnent

On a suffisamment répéter pendant toute la première partie de saison que Lassana DIARRA portait l’OM à bout de bras. Sauf que depuis ses pépins physiques, l’ancien milieu de terrain du Real Madrid semble marquer le pas. En témoigne sa nouvelle prestation délicate lors du naufrage de Marseille, vendredi dernier contre Rennes (2-5). Moins impressionnant balle au pied et surtout moins efficace à la récupération, Diarra connait la baisse de régime inévitable pour un joueur enchaînant les matchs après un an d’inactivité. Peut-être pas plus mal qu’elle tombe à trois mois de l’Euro…

Pour lui, il est difficile de parler de baisse de régime tant il est davantage question d’irrégularité. Impressionnant lors des huitièmes de finale aller et retour contre Manchester United en Ligue Europa, Mamadou SAKHO a replongé dans ses travers en championnat ce week-end. Le défenseur central de Liverpool a craqué dans les dix dernières minutes et n’a pas été tranchant dans ses interventions sur les deux buts de Southampton, qui ont coûté trois points aux Reds (3-2). Dommage, car en cas de succès, les hommes de Jurgen Klopp pouvaient revenir dans la course à la Ligue des Champions.

Auteur d’un début de saison canon au Mexique, André-Pierre GIGNAC vient d’enchaîner quelques matchs plus ternes avant de rejoindre la France pour une semaine en Bleus. L’ancien attaquant de l’OM a manqué plusieurs occasions de but face à Puebla dimanche, et n’a pas permis aux Tigres de s’imposer (0-0). Avec nul, le club de Gignac, champion en titre, laisse son rival du CF Monterrey s’échapper en tête du classement.

Ils ont déçu

Conforté dans son rôle de troisième gardien par Didier Deschamps, Benoît COSTIL ne se serait-il pas un petit peu laissé aller vendredi dernier au Vélodrome ? Après avoir encaissé un premier but magnifique de Florian Thauvin, le gardien rennais s’est rendu coupable d’une grosse bévue en relâchant un ballon pourtant sans danger, ce qui a conduit à la réduction de l’écart par Rolando. Une bourde sans conséquence puisque le club breton s’est largement imposé à Marseille (2-5).

Jérémy MATHIEU , lui, a connu un dimanche particulièrement pénible à Villarreal. Entré en jeu en deuxième période à la place d’un Gerard Piqué à court de forme et alors que le FC Barcelone menait 2-0, l’ancien Sochalien a vu sa responsabilité engagée sur les deux buts adverses. D’abord devancé par Cédric Bakambu sur le premier but du sous-marin jaune, le Français a égalisé pour les locaux en marquant contre-son-camp. Un dimanche noir qui sera vite oublié grâce au retour en équipe de France cette semaine, après plus d’un an d’absence.

Lui n’a pas déçu ce week-end pour la bonne raison qu’il n’a même pas joué. Depuis le retour de blessure de Rafael et le gros match du Brésilien contre le PSG, Christophe JALLET squatte le banc de l’OL. Une situation qui commence à devenir gênante, puisque samedi soir contre Nantes, l’ancien Parisien n’a même pas eu droit à quelques minutes en fin de match, comme cela avait été le cas les semaines précédentes. Heureusement pour lui, Mathieu Debuchy est toujours écarté des terrains à Bordeaux, et Sébastien Corchia, dont le nom a été évoqué par Didier Deschamps jeudi dernier, est également à l’infirmerie du côté de Lille.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant