Ben Arfa mis au ban du PSG

le
0

Ce n'est plus un affront, c'est une gifle ! Pour la deuxième fois de la semaine, Hatem Ben Arfa a été mis à l'écart du groupe parisien par Unai Emery. Hier, au lieu de s'envoler pour Caen avec ses coéquipiers, l'international français (29 ans, 15 sélections) est donc rentré chez lui. Une expérience qu'il a déjà connu lundi soir, à la veille du match contre Arsenal en Ligue des champions. Habituellement, ce traitement est réservé aux jeunes joueurs de l'effectif dont l'absence ne suscite aucun remou, ni en interne ni sur la place publique. Unai Emery, lui, voit les choses différemment. Pour ce déplacement en Normandie, il a préféré convoquer Jean-Kevin Augustin, 19 ans, avant-centre prometteur mais sans aucun temps de jeu depuis le début de la saison. Plutôt que Ben Arfa, l'une des recrues de l'été (sous contrat jusqu'en 2018) et aussi l'une des figures les plus médiatiques de ce PSG version 2016-2017. «Le plus important, c'est l'équipe, a encore rétorqué hier le technicien espagnol au moment d'expliquer la mise à l'écart de HBA face à Arsenal. J'ai pris une décision. J'ai pris les meilleurs pour jouer le match». Traitement spécial Cette rhétorique pouvait s'entendre en amont du match de Ligue des champions. L'effectif parisien était alors au grand complet, ou presque, et Unai Emery devait faire des arbitrages. Cette fois, la mise au ban de l'ancien Niçois prend une tournure plus personnelle. Comme s'il s'agissait d'une sanction. Mais pour quel motif au juste ? Hatem Ben Arfa assure-t-il le service minimum à l'entraînement ? Ne serait-il en ce début de saison que le fantôme du joueur génial qui a illuminé la Ligue 1 l'année passée ? Vendredi dernier, il était pourtant titulaire face à Saint-Etienne au Parc des Princes. Sans jamais faire de merveilles, le numéro 21 du PSG n'avait pas démérité et n'avait surtout pas souffert de la comparaison avec Jesé, l'autre recrue offensive venue du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant