Ben Arfa, les pieds dans le plat

le
0
Ben Arfa, les pieds dans le plat
Ben Arfa, les pieds dans le plat

Moins d'un an après s'être fâché avec le président du SCO, Hatem Ben Arfa retrouve Angers. Sauf que cette fois, il la mettra sans doute en veilleuse. Car ses prestations sur le terrain comme ses paroles en dehors ne plaident pas pour lui.

Hatem Ben Arfa et les zones mixtes, ce n'est pas franchement une réussite. Surtout quand un président de club adverse vient s'immiscer en pleine conversation entre le journaliste et lui. Ainsi, le week-end dernier, Jean-Michel Aulas s'est mangé une bourrasque après la victoire du Paris Saint-Germain sur Lyon lorsqu'il a voulu embrasser son ancien protégé devant les caméras. Moment de gêne garanti.

quand @JM_Aulas se fait friendzone par Ben Arfa pic.twitter.com/ruQ47HuGBe

— salade tomate oignon (@dxlbxn) 28 novembre 2016
Il y a près d'un an, c'était Saïd Chabane qui venait le déranger. Pour une raison un peu moins sympathique qu'un bonjour, puisque le patron d'Angers lui conseillait de "grandir un peu" et de "respecter" le promu. Alors à Nice, le Français venait de fracasser la philosophie défensive du SCO, estimant que le Sporting ne faisait "que courir derrière le ballon. (...) Je ne sais pas comment ils prennent du plaisir. (...) Jouer comme ça, je trouve ça grave quand même. "

Le président Angevins lâche un petit mot à Hatem Ben Arfa en zone mixte #OGCNSCO https://t.co/XYTmbuD3EL

— beIN Sports (@beinsports_FR) 15 janvier 2016

À l'époque, Ben Arfa était en pleine bourre et pouvait se permettre des sorties de la sorte s'il le voulait. C'est d'ailleurs lui qui venait de faire basculer la rencontre en faveur

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant