Belvedere : Lancement d’une opération de placement privé

le
0

Cession de Pulco et Sirop Sport à Orangina Group pour 178 M?

Un Gearing ramené à 1 à fin 2007

Division par deux des charges financières et dividende exceptionnel de 10?/action

Lancement d’une opération de placement privé

Dans le cadre de l’accord intervenu le 08 juin 2007 entre les dirigeants fondateurs du groupe Belvédère et le groupe CLF (cf Décision AMF du 21 juin 2007 – n° 207C1158), une opération de placement privé est lancée afin de reclasser l’ensemble des titres Belvédère détenus par le groupe CLF. Cette opération est strictement réservée aux investisseurs qualifiés au sens de la réglementation applicable et ne donnera pas lieu à un document d’information visé par l’AMF.

Compte tenu de cette opération et afin d’assurer la bonne information du marché, les dirigeants de Belvédère décrivent ci-après les opérations en cours et les principales décisions qu’ils prendront en cas de succès de cette opération de placement privé qui les mettra en mesure de poursuivre leur stratégie à compter du 1er août 2007.

Une première opération de désendettement significative : cession de Pulco et Sirop Sport

à Orangina Group

Les négociations de Belvédère/MBRI en vue de la cession à Orangina Group de leurs activités françaises et internationales de concentrés de fruit sous la marque Pulco et de sirops sous la marque Sirop Sport sont en phase de finalisation.

Le processus d’information et de consultation des comités d’entreprise est actuellement en cours. Le prix de cession s’établit à 178 M€ pour les titres et les actifs de ce pôle d’activité. Belvédère et Orangina Group resteraient associés dans le cadre d’accords de sous-traitance pour des durées agréées. Comptablement, ces activités ont représenté sur une base autonome environ 60 M€ de chiffre d’affaires et 13 M€ d’EBITDA (1) en 2006 (12 mois) et devraient être déconsolidées à partir du 1er juillet 2007 dans les comptes du groupe.

La réalisation effective de cette transaction sera notamment soumise à l’obtention de l’accord des autorités de contrôle de la concurrence en France (DGCCRF).

Cette opération de cession a été lancée dans le cadre de la stratégie des dirigeants de Belvédère de construire un groupe de spiritueux de taille mondiale associant un catalogue complet de vins et spiritueux à un réseau de distribution commerciale de première importance.

Un Gearing ramené à 1 à fin 2007

Cette première opération de désendettement permettrait de générer environ 115 M€ de trésorerie nette (après prise en compte des frais, de la fiscalité et de la participation des salariés) et devrait être suivie d’ici la fin de l’exercice par la cession :

. d’un terrain de 7 hectares en Pologne pour une valeur d’expertise supérieure à 70 M€,

. d’actifs non stratégiques en Floride pour environ 50 M$.

L’ensemble des actifs ainsi cédés ou en phase de cession sur le second semestre 2007 devraient ainsi représenter une entrée totale de cash (nette de fiscalité) d’environ 200 M€. Ces opérations permettront ainsi de ramener d’ici la fin de l’exercice le ratio dette nette sur capitaux propres du groupe à moins de 1 pour un endettement net compris entre 210 et 230 M€.

Division par deux des charges financières et dividende exceptionnel de 10€/action

Le très fort niveau de désendettement attendu par Belvédère d’ici la fin de l’exercice devrait permettre au groupe :

. de renégocier son endettement avec pour objectif de réduire de moitié ses charges financières dès 2008,

. de proposer la distribution d’un dividende exceptionnel de 10 € par action.

Fortes perspectives de croissance à moyen terme

Fort de son désendettement et de son recentrage sur ses activités stratégiques, le groupe pourrait accélérer au cours des prochains exercices son développement sur 3 territoires majeurs :

1. Aux Etats-Unis,

. en imposant la marque de vodka Sobieski (7ème marque mondiale de Vodka, source impact 2007),

. en reprenant en main la distribution des liqueurs Marie Brizard,

. en lançant une vodka ultra-premium 100 % américaine distillée à partir des oranges de Floride.

2. En France, avec la relance de la marque Berger et l’accélération de l’effort marketing sur Sobieski vodka.

3. En Russie, avec la mise en place d’un nouveau management et la redynamisation des ventes.

Ces axes de croissance ainsi qu’une progression attendue du groupe sur l’ensemble de ces marchés devraient permettre à Belvédère de porter son EBITDA prévu à 70 M€ cette année à plus de 90 M€ d’ici 2009.

(1) L’EBITDA de 13 M€ présenté ici prend en compte une quote-part des charges administratives et commerciales du groupe à hauteur de 6,5 M€.

Actions Code ISIN : FR0000060873 Obligations A Code ISIN : FR0010304774 Obligations B Code ISIN : FR0010304782BSAR 1 Code ISIN : FR0010134247BSAR 2 Code ISIN : FR0010304733

Rendez-vous sur www.belvedere.fr

Contact Belvédère,

Jacques Rouvroy au +33 (0)3 80 22 93 83

Contact Actionnaires,

Olivier Balva par mail à : olivier@balva.net


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant