Belvédère cède une de ses pépites pour payer ses dettes

le
0
La maison mère de Marie Brizard vend une filiale américaine. Ses pertes nettes ont atteint 49 millions d'euros.

La pression monte sur Belvédère, qui doit rembourser près de 40 millions d'euros à ses créanciers le 10 novembre prochain. Le groupe de spiritueux franco-polonais, propriétaire de Marie Brizard et de la vodka Sobieski, est en conflit depuis des années avec certains de ses créanciers. Notamment les détenteurs d'obligations à taux variable (FRN) émises par la société en 2006. Ces derniers détiennent l'essentiel de la dette de Belvédère, soit 375 millions d'euros, sur un total de 531 millions.

Une somme colossale, alors que le groupe vient de publier ses résultats pour le premier semestre 2010. Le chiffre d'affaires a reculé de 4,1 % à taux de change et à périmètre constants, à 147,9 millions d'euros. Sa perte opérationnelle courante a atteint 10,4 millions d'euros, contre 11,1 millions à la même période de l'an passé. Plus grave, sa perte nette a plongé à 49,1 millions d'euros, après 21,9 millions l'an passé.

Procédure de sauvegarde à l'été 2008

P...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant