BELVEDERE : ACTIVITE 9 MOIS

le
0

Compte de résultat (ME) (1)

9 mois 2006

9 mois 2006

9 mois 2007

Réel

Retraité (2)

Réel

Chiffre d'affaires

517,7

577,7

716,8

Résultat opérationnel courant

15,3

18,3

11,7

Résultat opérationnel

12,7

18,2

12,8

Coût de l'endettement financier net

-17,3

-24,3

-32,9

Résultat avant impôt

-3,7

-4,5

-22,2

Résultat net avant résultat des activités arrêtées ou en cours de cession

-3,4

-3,7

-11

Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession

8,2

10,3

8,5

Résultat part du groupe

5

6,8

-2,5

EBITDA après résultat des activités arrêtées ou en cours de cession

22,4

27

25,5

EBITDA avant résultat des activités arrêtées ou en cours de cession

35,4

43,4

38,5

1) Conformément à l’application de la norme IFRS 5, les comptes présentés ici ont été retraités sur 2006 et 2007 de l’activité des boissons sans alcool de Marie Brizard cédée en septembre.

2) Intégration de Marie Brizard au 1er janvier 2006.

Au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2007, le groupe Belvédère a réalisé un chiffre d’affaires de 716,8 M€ en croissance de 38,5 %. Les distributeurs acquis en Pologne et Florida Distillers ont contribué respectivement à hauteur de 88,9 M€ et 30,3 M€ aux ventes du groupe.

Une activité portée par les spiriteux mais impactée par le vin en France

Sur le secteur des spiritueux, le groupe a enregistré une très forte croissance de ses activités portée par le succès de ses marques phares dont notamment la vodka Sobieski et le whisky William Peel. En moins d’un an, les synergies développées avec le groupe Marie Brizard ont permis d’implanter la marque Sobieski en France où elle représente désormais 9 % du marché.

Sur le secteur du vin en France, l’activité a souffert de son mauvais début de saison avec une décroissance de ses ventes de 16 % et une baisse de sa contribution à l’EBITDA du groupe de 7,1 M€. Ce manque de résultat conjoncturel qui s’ajoute aux - 3,5 M€ de charges non récurrentes notamment liées aux opérations de cession d’actifs déjà comptabilisées au 1er semestre explique la baisse du résultat opérationnel du groupe sur 9 mois qui passe de 18,2 M€ en 2006 (en données retraités(2)) à 12,8 M€ en 2007.

Après déduction d’un coût d’endettement de - 32,9 M€, le résultat net avant prise en compte des activités arrêtées ou en cours de cession s’établit à - 11 M€ contre - 3,4 M€ un an plus tôt.

Au final, le résultat net part du groupe (après prise en compte du résultat des activités arrêtées ou en cours de cession) s’établit à - 2,5 M€ contre 5,0 M€ sur la même période l’an dernier.

Perspectives

Du fait de la saisonnalité des ventes (historiquement le 4ème trimestre est le plus important de l’année en terme de marge), la bonne dynamique de ses activités de spiritueux devrait permettre de compenser le manque de résultat enregistré par l’activité de vin en France et ainsi d’atteindre son objectif de 65 M€ d’EBITDA en 2007.

Au cours des prochains trimestres, les ventes de spiritueux devraient confirmer leur très forte dynamique de croissance avec notamment la montée en puissance de la vodka Sobieski aux USA où la marque vient d’être médaillée d’or par l’« International Review of Spirits Competition ».

Un groupe en voie de désendettement

Conformément à sa stratégie, le groupe poursuit son plan de désendettement devant lui permettre de revenir rapidement à un Gearing proche de 1.

La cession des activités sans alcool de Marie Brizard réalisée définitivement en septembre a permis de réduire déjà son endettement net de 154 M€ (avant déduction de la fiscalité) passant de 474 M€ à fin juin 2007 à 320 M€ à fin septembre 2007.

Par ailleurs, le groupe poursuit son objectif de cession de deux autres actifs majeurs (un terrain à Cracovie et l’activité de vinaigre et vins de cuisine aux USA) et espère pouvoir les concrétiser au cours du 1er semestre 2008. La réalisation de ces opérations devrait permettre à Belvédère :

. d’atteindre son objectif de désendettement et,

. de proposer à ses actionnaires la distribution d’un dividende exceptionnel de 10 € par action.

Cotation à Varsovie et contrat d’animation

Le projet de cotation du groupe à Varsovie devrait être opéré au début de l’année 2008. Parallèlement, Belvédère vient de signer un contrat d’animation avec la société de bourse Hollandaise AEK désireuse de développer la notoriété du groupe sur le Nord de l’Europe.

Actions

Code ISIN : FR0000060873

Obligations A

Code ISIN : FR0010304774

Obligations B

Code ISIN : FR0010304782

BSAR 1

Code ISIN : FR0010134247

BSAR 2

Code ISIN : FR0010304733

Rendez-vous sur www.belvedere.fr

Contact Belvédère,

Jacques Rouvroy au +33 (0)3 80 22 93 83

Contact Actionnaires, Olivier Balva par mail à : olivier@balva.net

22/12/07


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant