Bellissima la carrozzeria

le
0
Impensable de parler de l'Italie sans évoquer son automobile, celle qui offre du rêve, du panache et de l'esthétisme.

Le style italien n'a pas son pareil pour exalter le goût du rêve, cultiver l'audace et la démesure, transcender un état de grâce nourri par des décennies flamboyantes dont le souvenir entretient une flamme romantique. Quelques coups d'éclat récents en témoignent - la Ferrari FF, l'Alfa Romeo 4C, l'Aston Martin Jet 2 et la Jaguar B99 - même si la dynastie des carrossiers italiens doit désormais composer avec un univers transfiguré: les constructeurs se passent trop souvent de leurs services pour dessiner et produire des véhicules. Fondé en 1968 par Giorgetto Giugiaro, le studio Italdesign a été absorbé par le groupe Volkswagen l'an dernier. Depuis le décès accidentel d'Andrea Pininfarina, le président de Pininfarina, en août 2008, et l'arrêt des contrats industriels le liant à plusieurs constructeurs, le couturier attitré de Ferrari se débat dans d'insolubles problèmes financiers. Son salut pourrait venir du chinois Beijing Automotive Industry Holding Co, à qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant