Belkin : Hofland n'arrive pas y croire

le
0
Belkin : Hofland n'arrive pas y croire
Belkin : Hofland n'arrive pas y croire

On attendait John Degenkolb ou Nacer Bouhanni. Mais c'est un jeune sprinteur néerlandais, Moreno Hofland, qui a surgi de nulle part dans les derniers mètres, pour lever les bras sur la ligne d'arrivée, à Saint-Georges-sur-Baulche lors de la deuxième étape de Paris-Nice ce lundi. « Je suis vraiment très heureux. La semaine dernière, je me suis entraîné très dur chez moi aux Pays-Bas avec beaucoup de vent. Et gagner aujourd'hui, je n'arrive pas à y croire. Les dernières courses ont été très bonnes pour moi et cette victoire ici est vraiment très spéciale. Je savais que le final était plus exigeant qu'hier, note-t-il. Et m'imposer au sprint aujourd'hui devant des coureurs comme Degenkolb, Boonen ou Bouhanni, c'est formidable. Mon objectif dans ce début de saison est d'essayer d'être le plus longtemps devant pendant des classiques comme Gand-Wevelgem et le Tour des Flandres. Le but est d'acquérir de l'expérience pour le futur et d'être à chaque fois devant dans ce genre de courses à l'avenir. Et demain c'est le même genre de final donc nous allons encore essayer de gagner avec l'équipe. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant