Belhanda/Fekir, duel d'artistes

le
1
Belhanda/Fekir, duel d'artistes
Belhanda/Fekir, duel d'artistes

Nice reçoit Lyon, vendredi soir (20h45), pour le choc de la 9e journée de Ligue 1. L'occasion de se pencher sur deux des meilleurs créateurs du championnat : Younes Belhanda et Nabil Fekir.

On avait perdu Belhanda de vue Après trois ans passés en Ukraine, au Dynamo Kiev, Younes Belhanda a tenté une expérience peu concluante à Schalke 04 lors de la deuxième moitié de saison dernière. En choisissant l'exil, le champion de France 2012 avec Montpellier se doutait très bien qu'il disparaîtrait un peu des radars. Arrivé dans les dernières heures du mercato à Nice, l'international marocain est de nouveau de retour sous le feu des projecteurs. En cinq rencontres de Ligue 1 disputées, Belhanda affiche des statistiques honnêtes avec 1 but et 2 passes décisives. Chiffre important également, les 84% de passes réussies, un niveau de performance toujours difficile à atteindre pour un joueur évoluant dans le secteur offensif. En revanche, avec 1,6 dribble tenté en moyenne par rencontre (pour un taux de réussite de 63%), on sent que le milieu niçois ne s'est pas encore totalement "lâché" dans son jeu. Fekir retrouve le plaisir de jouer Pour Nabil Fekir, la donne est différente. Gravement blessé avec l'équipe de France en début de saison dernière, le milieu de terrain de l'OL est de retour au premier plan en ce début d'exercice 2016/2017. En Ligue 1, il affiche des chiffres similaires à celui de son compère Belhanda (2 buts, 2 passes décisives). Le taux de passes réussies (85%) montre qu'il parvient à trouver facilement ses coéquipiers dans la zone de vérité. Le nombre de dribbles tentés par match (3,8) prouve également qu'il a totalement retrouvé la confiance dans son jeu pour tenter des gestes techniques. Si le taux de réussite (52%) peut laissé à désirer, le déchet est inévitable pour un joueur créatif. Son bon retour en forme, à l'image de sa prestation de haut-niveau en Ligue des Champions sur la pelouse de Séville, n'a pas échappé à Didier Deschamps qui l'a sélectionné lors des deux derniers rassemblements des Bleus. L'importance d'avoir un attaquant à alimenter Reste à savoir lequel des deux saura le mieux tirer son épingle du jeu lors de la rencontre de vendredi. Avec la présence de Mario Balotelli, Belhanda aura un buteur à alimenter. En revanche, Alexandre Lacazette ne devrait pas être en mesure de disputer l'intégralité de la rencontre, Fekir pourrait donc se retrouver orphelin d'un finisseur capable de concrétiser ses offrandes.    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.