Belhanda à l'OL, une bonne idée ?

le
0
Belhanda à l'OL, une bonne idée ?
Belhanda à l'OL, une bonne idée ?

Selon beIN Sports, Younès Belhanda, le milieu de terrain marocain du Dynamo Kiev, serait très proche de l'Olympique Lyonnais. Foot365 vous dit pourquoi c'est une bonne idée.

« Pour remplacer Clément Grenier, il faut du lourd et ça va être du lourd. » Jean-Michel Aulas avait prévenu dans les colonnes du Progrès que l’international français, sans doute absent quatre mois, allait être remplacé par un joueur de gros calibre. Et selon beIN Sports, ce joueur pourrait être Younès Belhanda. Le club rhodanien aurait formulé une demande de prêt assortie d’une option d’achat. Formé à Montpellier, le milieu de terrain international marocain (25 ans) évolue au Dynamo Kiev depuis 2013. Intéressé par un retour en L1, il attend désormais une réponse de son club où il est sous contrat jusqu'en juin 2018. A Foot365, on s’est demandé si son recrutement était une bonne idée. Et on pense que oui. En voilà les raisons.

Un joueur talentueux et qui colle au profil recherché

C’est indéniable, Younès Belhanda sait manier un ballon. Doté d’une vision du jeu au dessus de la moyenne, le natif d’Avignon est expert dans l’art d’éliminer ses adversaires par ses dribbles et ses passes. Sans oublier une efficacité devant le but dont il n’a pas à rougir. Lors de ses deux dernières saisons à Montpellier (en 2011-12 et 2012-13), il avait d’ailleurs inscrit 22 buts et délivré huit passes décisives. Depuis son arrivée au Dynamo Kiev, Younès Belhanda a inscrit huit buts dans le championnat ukrainien. Capable de prendre le jeu à son compte, il correspond au profil recherché pour pallier à la longue absence de Clément Grenier.

Encore jeune mais expérimenté

Younès Belhanda n’a que 25 ans et possède pourtant une forte expérience. Apparu 127 fois en L1 sous le maillot de Montpellier, le Franco-Marocain a également disputé la Ligue des Champions avec le club héraultais en 2012-13. Il avait d’ailleurs été l’auteur de deux buts sur penalty face à Arsenal et l’Olympiacos. Transféré le 29 juin 2013 contre onze millions d’euros au Dynamo Kiev alors que Marseille et certains clubs anglais le convoitaient, il a évolué à dix-sept reprises en Ligue Europa avec le club ukrainien, inscrivant deux buts. Parti s’enterrer en Ukraine pour certains, pour remplir le tiroir-caisse pour d’autres, Younès Belhanda est forcément revanchard. Selon beIN Sports, l’ancien Montpelliérain a même accepté de baisser son salaire pour pouvoir rallier l’OL. Un signe de sa bonne volonté. 

Il sait gagner contre le PSG

Jean-Michel Aulas a pour objectif de rivaliser avec le PSG. Il a d’ailleurs répété ce mercredi à L’Equipe son exigence rapide de résultats. « On n’est pas Guingamp, et je n’ai rien contre Guingamp qui a fait un très bonne saison l’année dernière, a d’abord tenu à rappeler le patron rhodanien. On est l’Olympique Lyonnais. On va avoir un budget de 170 millions d’euros cette année. On a investi 450 M€ dans un stade. C’est pour gagner des trophées et rivaliser avec le PSG. » Et remporter des titres contre le PSG, Younès Belhanda sait faire. Il faisait partie de la bande de René Girard qui avait joué un mauvais tour à celle de Carlo Ancelotti en 2011-12. Il avait d’ailleurs marqué lors du match nul du MHSC au Parc des Princes (2-2). Talentueux, expérimenté, revanchard et capable de faire gagner un titre contre le PSG, Younès Belhanda a tout pour réussir à l’Olympique Lyonnais.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant