Belgique-Pays de Galles, troisième round

le
0
Belgique-Pays de Galles, troisième round
Belgique-Pays de Galles, troisième round

Ce n'est pas la première fois que les deux équipes se rencontrent. Avec seulement cinq victoires en douze rencontres, les Diables rouges ont souvent du mal, comme le montrent les deux dernières confrontations récentes lors des éliminatoires de l'Euro. Des matchs qui trottent sûrement encore dans les têtes.

Belgique 0-0 Pays de Galles

15 novembre 2014

Voilà typiquement ce que la Belgique déteste : jouer contre une équipe bien regroupée derrière, défendant bas et n'effectuant pas un gros pressing afin de consacrer son énergie à réduire les espaces dans la zone proche de la zone fatidique. Disposés dans un 4-3-3 classique avec un milieu Witsel-Fellaini-De Bruyne et un trio offensif Chadli-Hazard-Origi, les Diables rouges, qui adorent jouer en contre plutôt que de se coltiner un bloc inbougeable, se pètent les dents sur la défense adverse. Et ce, malgré un Eden Hazard en chaleur, capable d'éliminer quatre bonhommes en une action. Les hommes de Wilmots se procurent bien quelques grosses occasions, surtout en première mi-temps, mais ils ne peuvent faire mieux que toucher le poteau.


Surtout, c'est sur corner qu'ils se montrent les plus dangereux, ce qui prouve bien qu'ils ne trouvent aucune solution dans le jeu, si l'on excepte les rares coups de folie d'Hazard. Les Gallois, eux, s'en accommodent très bien.
« Si nous avions pris les trois points, nous aurions volé les Belges. »Chris Coleman, 15/11/2014
Bien décidés à choper un point, ils ne comptent que sur la vivacité et les coups de pied arrêtés du seul Gareth Bale – déjà – pour réaliser le hold-up. Plus moche, ils n'hésitent pas à dégommer la tronche de Dries Mertens, K.O. suite à un viril duel aérien, pour arriver à leur fin. Au terme de la rencontre, le coach gallois, Chris Coleman, s'avoue plutôt satisfait de ce nul. "Si nous avions pris les trois points, nous aurions volé les Belges. Mes joueurs se sont battus. Ils ont affiché une bonne mentalité. Cela nous a rapporté un point. La Belgique vous fait courir et elle compte des joueurs capables de créer une occasion de but sur n'importe quel mouvement. Nous avons travaillé un certain nombre de phases que nous avons…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant