Belgique : les nationalistes flamands, en tête aux législatives, veulent gouverner

le
0
Belgique : les nationalistes flamands, en tête aux législatives, veulent gouverner
Belgique : les nationalistes flamands, en tête aux législatives, veulent gouverner

Il n'y a pas qu'en France qu'un parti nationaliste est arrivée en tête d'une élection, ce dimanche soir. Les nationalistes flamands, grands vainqueurs des législatives en Belgique avec environ un tiers des voix côté néerlandophone, veulent essayer de former un gouvernement fédéral, a déclaré leur chef, Bart De Wever.

«Nous ne voulons pas de longue crise politique et donc, au niveau fédéral, nous voulons prendre l'initiative pour voir ce qui est possible», a déclaré Bart De Wever devant ses supporteurs.

Avec quelque 32 à 34% des voix côté néerlandophone, tant au niveau du scrutin fédéral que régional, le bourgmestre (maire) d'Anvers a gagné son pari de franchir le seuil symbolique des 30%, alors que les autres formations s'étaient liguées contre lui. 

«Nous devons d'abord chercher en Flandre les partenaires nécessaires pour former un gouvernement» régional «fort et, comme parti le plus grand, nous allons très bientôt établir les contacts nécessaires», a dit Bart De Wever, qui a fait campagne clairement à droite. «Nous devons également défendre les intérêts de la Flandre au niveau fédéral. Cette situation est rendue d'autant plus difficile que la démocratie flamande n'a jamais été aussi éloignée de la francophone», a-t-il déclaré. 

Selon des résultats encore partiels, les socialistes, farouches adversaires de la Nouvelle Alliance flamande (N-VA), resteraient la première formation chez les francophones de Wallonie et de Bruxelles.

Elio di Rupo pourrait rester à la tête d'un gouvernement de coalition

Le chef du PS francophone, Paul Magnette, a laissé entendre qu'une reconduction de l'actuelle coalition de droite, de gauche et du centre autour du Premier ministre Elio Di Rupo, à laquelle la N-VA ne participe pas, restait possible. Ce qui laisse augurer de longues négociations pour trouver une majorité pour gouverner le pays. «Il semble que les partis flamands de la majorité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant