Belgique : les deux coordinateurs des attentats à Paris identifiés ?

le
0
Les enquêteurs estiment que Bouzid et Kayal (en photo ici) contrôlaient de Bruxelles les assaillants.
Les enquêteurs estiment que Bouzid et Kayal (en photo ici) contrôlaient de Bruxelles les assaillants.

Samir Bouzid et Soufiane Kayal contrôlaient-ils les hommes qui ont perpétré les attaques terroristes de novembre ? Les enquêteurs en sont convaincus. La police belge croit tenir le nom des individus que les commandos ont appelés cette funeste nuit. Basés dans les environs de Bruxelles, ces deux individus, dotés de faux papiers (les noms cités ne sont probablement pas leurs véritables), ont échangé plusieurs SMS et coups de fil avec les assassins au moment même où ceux-ci perpétraient les attentats contre les bars et restaurants parisiens mais aussi le Stade de France et le Bataclan.

Ces deux suspects font l'objet d'un avis de recherche depuis le 4 décembre dernier, a indiqué une source proche de l'enquête à La Libre Belgique. Ils se sont évanouis dans la nature peu après les événements au cours desquels 130 personnes ont trouvé la mort et 350 autres ont été blessées. Les policers sont convaincus qu'ils ont joué un rôle central dans ces attaques dont Daech a revendiqué la paternité.

C'est à eux qu'un des membres du commando ayant attaqué le Bataclan aurait adressé le message : "On est parti, on commence" le 13 novembre à 21 h 42. Le téléphone Samsung avec lequel ce SMS a été rédigé avait été retrouvé dans une poubelle, proche des lieux du drame.

Des échanges incessants

Comme l'a détaillé Le Monde, la ligne avait été ouverte quelques jours plus tôt au nom de Salah...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant