Belgique : le roi Albert II abdiquera le 21 juillet

le
0
Belgique : le roi Albert II abdiquera le 21 juillet
Belgique : le roi Albert II abdiquera le 21 juillet

Le suspense autour de l'abdication du roi des Belges a pris fin ce mercredi à 18 heures. Albert II a en effet annoncé via les principales chaînes de télévision et de radio qu'il abdiquera le 21 juillet, jour de fête nationale en Belgique.

En direct, Albert II a déclaré que «le moment est venu de passer le flambeau à la génération suivante, le prince Philippe (son fils aîné, ndlr) est bien placé pour me succéder».

Plus tôt dans la journée, le roi des Belges a fait savoir dans un communiqué qu'il s'adresserait «à la population», alors que des rumeurs persistantes faisaient déjà état depuis plusieurs mois d'une possible abdication. Et qu'après cette allocution, le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, fera une déclaration à 18h15.

Par ailleurs, Martin Buxant, un journaliste du quotidien flamand «De Morgen», a indiqué vers 14h30 sur son compte Twitter que le roi allait annoncer «son abdication à 18h». Le quotidien «De Standaard» précise pour sa part que le roi abdiquera le 21 juillet, en citant une source ministérielle, jour de la fête nationale de la Belgique.

Le Roi doit annoncer son abdication à 18h.? Martin Buxant (@Le_Bux) July 3, 2013

Albert II a récemment fêté ses 79 ans et doit célébrer en août le 20e anniversaire de son règne. Partisan d'une société multiculturelle et européen convaincu, le rois des belges s'est impliqué avec tenacité pendant la crise politique qui secoua le pays entre 2010 et 2011et a joué un rôle de médiateur salué par tous les partis, à l'exception des indépendantistes flamands de la N-VA. Il s'était présenté comme le dernier rempart contre l'éclatement de la Belgique en deux entités flamande et wallonne. A son grand soulagement, cette crise prendra fin lors de la nomination du socialiste Elio Di Rupo au poste de Premier ministre le 5 décembre 2011.

Le prince héritier d'Albert II est son fils aîné, Philippe, âgé de 53 ans. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant