Belgique-Le ralentissement de la croissance au T3 confirmé

le
0
    BRUXELLES, 30 novembre (Reuters) - L'économie belge a 
décéléré au troisième trimestre, a confirmé lundi la banque 
centrale nationale, la moindre contribution du secteur public 
ayant occulté le dynamisme de l'investissement des entreprises 
et de la consommation des ménages.  
    Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,2% sur la 
période juillet-septembre par rapport aux trois mois précédents, 
alors que sa croissance avait atteint 0,5% sur avril-juin. 
    En rythme annuel, l'économie belge a crû de 1,3% au 
troisième trimestre après 1,5% au deuxième. 
    La Banque nationale de Belgique précise que l'investissement 
des entreprises a augmenté de 0,7% d'un trimestre sur l'autre et 
la consommation des ménages de 0,1%, tandis que les dépenses 
d'investissement des ménages reculaient de 0,5%, les dépenses 
publiques de 0,2% et l'investissement public de 0,1%.  
    Les exportations ayant augmenté de 0,1% et les importations 
ayant baissé de 0,1%, la contribution du commerce extérieur a 
été négative de 0,2 point.  
     
     
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
Le communiqué de la Banque nationale de Belgique    https://www.nbb.be/doc/dq/f/dq3/histo/nfat15iii.pdf 
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Philip Blenkinsop; Marc Angrand pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant