Belgique : irruption d'un nain de jardin dans la campagne des législatives

le
0

Cette figurine est devenue cette semaine la mascotte du parti nationaliste flamand. Au grand dam de son créateur, qui n'apprécie pas du tout la récupération de son oeuvre par la formation de Bart de Wever.

En Belgique, on le surnomme désormais le «Kaboutergate». Comprenez, en flamand, «le scandale du nain de jardin». A quelques semaines des législatives de mai, le leader du parti nationaliste flamand Bart de Wever a fièrement exhibé dimanche dernier, devant 4000 militants, une sculpture du genre peinturée de jaune vif partisan et reproduisant des doigts le fameux «V» de victoire. Appelée à devenir la mascotte du parti d'ici aux élections, la figurine a retenu l'attention de la presse locale qui s'en délecte désormais.

Amusés par l'intrusion de ce nain vedette dans le débat politique, les socialistes flammands du SPA, emmenés par Bruno Tobback, ont répliqué sur Twitter. Mercredi, le président du parti a diffusé sur le réseau social la photo d'un autre nai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant