Belgique : De la déception, mais beaucoup de fierté

le
0
Belgique : De la déception, mais beaucoup de fierté
Belgique : De la déception, mais beaucoup de fierté

Beaux perdants, les membres de l'équipe de Belgique ont tenu à féliciter la Grande-Bretagne, qui a remporté à Gand la Coupe Davis 2015 suite au succès d'Andy Murray face à David Goffin.

David Goffin n’aura pas réussi à créer l’exploit face au numéro 2 mondial, le Britannique Andy Murray. Pourtant, toute la Belgique croyait en son 16eme joueur mondial. Mais Goffin n’a rien pu faire face à Murray, pas même lui prendre un set. « Contre Andy, la différence ne s’est pas fait à l’échange. Plutôt au service et au retour. Le service est un domaine dans lequel je dois progresser. Contre lui, si on rate une balle de break, on peut attendre longtemps la suivante... Il faut la saisir mais il a tellement bien servi que c’était très difficile. Je me sentais bien dans les deuxième et troisième sets mais il a serré le jeu quand il le fallait. Il a été très solide du début à la fin ». Dans des propos recueilli par le quotidien L’Équipe, le Belge félicite son adversaire. « Au final, je pense qu’Andy et la Grande-Bretagne méritent la victoire », une façon de dire que c’est Murray qui a tout fait ? Un avis que partage son capitaine Johan van Herck « On a simplement perdu contre une meilleure équipe. Aujourd’hui, le symbole, c’était Andy ».

Van Herck : « Fiers de nous »

Et il n’a pas caché sa déception même s’il est fier de ces joueurs. « Je peux vous dire que nous ne sommes pas heureux. La déception est là. Ça fait très mal de voir le Saladier d’Argent à portée de main et de ne pas pouvoir le soulever. Mais on peut être fiers de nous, a assuré le capitaine belge. On voulait avoir une bonne attitude. Je n’ai aucun regret. On a fait les bons choix et on s’est préparé du mieux possible. Contre David, c’est lui (Andy Murray) qui a gagné tous les points importants. Mais il faut garder le positif de ce match. On peut tous progressé pour devenir encore meilleurs. Il y a du potentiel autour de cette table (d’interview). S’il y avait eu un cinquième match, Steve (Darcis) voulait y aller. Mais il n’en a pas eu l’occasion ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant