Belarus: 25 villages rasés pour une "Silicon Valley" chinoise

le
0
Belarus: 25 villages rasés pour une "Silicon Valley" chinoise
Belarus: 25 villages rasés pour une "Silicon Valley" chinoise

Une "Silicon Valley" chinoise dans les forêts du Bélarus? Le projet, très sérieux, est présenté par les autorités de l'ex-république soviétique comme la solution aux crises financières à répétition qui frappent son économie très encadrée.Le président bélarusse Alexandre Loukachenko, qui dirige le pays d'une main de fer depuis près de 20 ans, a lancé en 2012 la conception d'un vaste parc industriel spécialisé dans les technologies de pointe (électronique, biotechnologie...) et mené par des investisseurs chinois.Le projet adopté début 2013 en conseil des ministres prévoit sa construction en banlieue de Minsk sur une zone d'environ 9.000 hectares, une superficie presque aussi grande que celle de Paris.Le gouvernement, qui doit détenir une part de 40% dans le projet, table sur des investissements de six milliards de dollars sur 15 ans. Deux établissements financiers publics chinois, la Banque de développement et la banque d'import-export Eximbank, sont prêtes à apporter ensemble trois milliards de dollars.25 villages rasés Les autorités bélarusses ont déroulé le tapis rouge aux entreprises chinoises. L'emplacement choisi se trouve à proximité immédiate de l'aéroport international de Minsk et est desservi par la principale autoroute du pays, qui relie la capitale bélarusse vers l'est à Moscou et vers l'ouest à Varsovie.Quelque 25 villages vont être rasés sans compensation pour les propriétaires des "datchas", qui ont réuni des centaines de signatures dans une pétition l'été dernier. Deux réserves naturelles vont disparaître sous le chantier, ainsi qu'un réservoir d'eau couvrant la consommation d'une partie de Minsk.Une zone franche a été créée avec un régime fiscal très attractif, la structure administrant le parc se voyant exonérée de toute taxe sur les bénéfices et l'immobilier jusqu'en 2032 et ses résidents pendant dix ans.Parmi les entreprises annoncées figurent les équipementiers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant