Beijing Auto toujours en quête d'une marque en Europe et aux USA

le
0

PEKIN (Reuters) - Beijing Automotive Group, le partenaire de Daimler en Chine, a dit jeudi être toujours en quête d'opportunités d'acquisition en Europe et aux Etats-Unis dans le cadre de la volonté du constructeur d'accélérer son développement à l'international.

Le groupe est intéressé par une marque de "milieu à haut de gamme" et a déjà identifié des cibles, a déclaré Dong Haiyang, qui dirige la division internationale de Beijing Auto, lors d'une conférence de presse à Pékin.

Ce dernier avait déjà déclaré l'an dernier que le constructeur voulait acheter une marque en Europe. La quête a depuis été élargie aux Etats-Unis.

Beijing Auto aura du mal à s'imposer à l'étranger avec sa marque BAIC, très peu connue en dehors de Chine, donc le rachat d'un groupe étranger lui permettra de prendre un raccourci, a poursuivi Dong Hiayang.

Les grands noms chinois de l'automobile ont accéléré leur développement à l'étranger ces dernières années, le marché local devenant de plus en plus concurrentiel et la mauvaise santé de certains acteurs européens et américains offrant des opportunités d'achat.

Le mois dernier, Dongfeng Motor Group a pris une participation de 14% dans PSA Peugeot Citroën tandis que Zheijang Geely, déjà propriétaire de la marque suédoise Volvo, a repris Emerald Automotive, société britannique spécialisée dans les véhicules électriques.

(Nori Shirouzu et Samuel Shen, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant