Beiersdorf prévoit une accélération de ses ventes en 2015

le
0

* Les nouveaux produits vont soutenir la demande * Dividende inchangé * Les pays émergents vont tirer le marché des cosmétiques (Actualisé avec détails, cours de Bourse) par Jan Schwartz et Maria Sheahan HAMBOURG, 13 février (Reuters) - Beiersdorf BEIG.DE a dit vendredi anticiper une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires cette année grâce à l'augmentation de ses parts de marché et à la résistance des économies émergentes, tout en faisant état d'un résultat d'exploitation légèrement supérieur aux attentes au titre de 2014. Le groupe allemand, fabricant des crèmes Nivea et La Prairie, a réorganisé ses activités, en se concentrant sur les marchés émergents et en abandonnant les gammes peu performantes pour regagner le terrain perdu sur ses concurrents comme L'Oréal OREP.PA. . Selon Beiersdorf, la croissance des ventes devrait grimper de 3 à 5% cette année, contre 2,3% en 2014, tirée par la demande pour de nouveaux produits comme les lotions corporelles sous la douche de marque Nivea et les déodorants Stress Protect. ID:nL6N0UU1L5 La croissance des ventes de L'Oréal au quatrième trimestre a dépassé les prévisions grâce à une forte accélération dans les produits de luxe et au redressement de sa division grand public. ID:nL5N0VM64Q Le mois dernier, Unilever ULVR.L UNc.AS , propriétaire entre autres de la marque Dove, a mis en garde contre le ralentissement économique dans les marchés émergents et la stagnation dans les pays développés qui pourraient peser sur la demande. ID:nL6N0UZ109 . "Avec des marques fortes et de nouveaux produits, le segment grand public de Beiersdorf devrait gagner davantage de parts de marché et progresser plus vite que la concurrence aussi bien dans les marchés émergents que les économies matures", a commenté Thomas Maul, analyste chez DZ Bank. DIVIDENDE INCHANGÉ Le groupe, également fabricant des produits de soins pour lèvres Labello, a dégagé l'an dernier un résultat opérationnel avant éléments exceptionnels en hausse de 6%, à 861 millions d'euros. Les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 855 millions. Le groupe allemand a maintenu inchangé son dividende à 0,70 euros par action, alors que le marché attendait 0,78. La croissance organique dans les Amériques a ralenti à 5,6% en 2014 contre 9% un an plus tôt. Dans la zone Afrique/Asie/ Australie, elle est tombée à 9% après 20% en 2013. Le groupe a cependant dit s'attendre à ce que les marchés émergents tirent les cosmétiques cette année et prévoit pour cela l'ajout de nouveaux sites de production au Mexique et en Inde. Beiersdorf, détenue environ pour moitié par la famille Herz, gagnait vers 12h05 0,53% à 77,49 à la Bourse de Francfort alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées au luxe et aux biens de consommation courante .SXQP reculait de 0,22%. (Benoît Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant