Bébé palestinien brûlé vif : des suspects arrêtés dans les colonies

le , mis à jour à 15:43
0
Bébé palestinien brûlé vif : des suspects arrêtés dans les colonies
Bébé palestinien brûlé vif : des suspects arrêtés dans les colonies

L'enquête progresse après la mort d'un bébé palestinien et de son père dans l'incendie de leur maison, la semaine dernière. La police israélienne a annoncé avoir arrêté ce dimanche plusieurs suspects lors de raids sur des colonies sauvages israéliennes de Cisjordanie.

«L'unité de la police spécialisée dans la lutte contre les crimes nationalistes a procédé à des recherches et arrêté plusieurs suspects dimanche matin dans des colonies sauvages dans le cadre de l'enquête sur les événements de Douma», le village palestinien de la famille Dawabcheh, dont le fils Ali, 18 mois, et le père, Saad, ont été tués. La mère, Riham, et leur autre fils, Ahmed, 4 ans, sont toujours hospitalisés, indique un communiqué de la police qui ne précise pas le nombre d'arrestations.

Trois personnes en détention administrative

C'est la première fois depuis l'attaque antipalestinienne que la police israélienne mène une opération dans des colonies et c'est la première fois que les arrestations sont directement liées à ce crime. Les implantations dites «sauvages» sont celles qui n'ont pas obtenu officiellement toutes les autorisations des autorités civiles et militaires israéliennes. L'ensemble des colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens sont considérées comme illégales par la communauté internationale.

Le 31 juillet, des hommes masqués, présentés par les Palestiniens comme des colons extrémistes israéliens, ont mis le feu à la maison de la famille palestinienne Dawabcheh. Après l'incendie de la maison palestinienne, les assaillants avaient recouvert ses murs de slogans proclamant «Vengeance» et «Prix à payer», la signature des colons et activistes d'extrême droite.

Meïr Ettinger et Eviatar Slonim placés en détention 

Depuis cette attaque, qui a provoqué une vive émotion parmi les Palestiniens et les Israéliens, mais également à l'étranger, les autorités israéliennes ont promis la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant