Bébé : mieux détecter les malformations

le
0
Une nouvelle méthode de dépistage permettrait de détecter plus de 75% des malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, selon une étude.

Chaque année, entre 750 et 1300 bébés naissent avec ce que les médecins appellent des malformations cardiaques congénitales, c'est-à-dire présentes dès la naissance. Sans symptômes apparents, ces maladies silencieuses mettent en péril la vie des nourrissons qui ne sont pas opérés à temps. Actuellement, des méthodes de dépistage comme l'échographie prénatale permettent de détecter la moitié des cas de malformation.

Face à ce chiffre insuffisant, des médecins de l'Université Queen Mary à Londres ont cherché à augmenter l'efficacité des dépistages et se sont penchés sur l'usage d'un oxymètre de pouls, une technique permettant de mesurer la quantité d'oxygène présente dans le sang. En compilant treize études réalisées sur environ 230.000 nouveau-nés, ces médecins londoniens ont découvert que cette méthode pouvait détecter plus des trois-quarts des cas de malformation chez les nourrissons.

Sauver 300 nouveau-nés de plus

Si le test effectué à partir

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant