Beaumont-sur-Oise : des incidents après l'incarcération de deux des frères d'Adama Traoré

le
1
Des véhicules ont été incendiés à Beaumont-sur-Oise, ce mercredi 23 novembre. Ce fut également le cas le 21 juillet, suite au décès d'Adama Traoré.
Des véhicules ont été incendiés à Beaumont-sur-Oise, ce mercredi 23 novembre. Ce fut également le cas le 21 juillet, suite au décès d'Adama Traoré.

La préfecture du Val-d’Oise fait état d’un bus et de six véhicules incendiés, mercredi soir. Près de 90 gendarmes interviennent sur la commune de plus de 9 000 habitants.

Des échauffourées ont éclaté mercredi 23 novembre soir à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), quelques heures après le placement en détention provisoire de deux frères d’Adama Traoré, mort en juillet lors de son interpellation, a appris l’AFP de sources concordantes.

Les incidents ont commencé vers 22 h 45, selon la préfecture du Val-d’Oise. Selon un premier bilan, « un bus a été incendié, ainsi que six autres véhicules », a-t-elle précisé. Selon les gendarmes, « une trentaine de jeunes » étaient impliqués dans ces violences.

« Les gendarmes sont en train de se déployer, il y aura d’ici une demi-heure, 90 hommes sur le terrain et un hélicoptère », a ajouté la préfecture.

Deux frères d’Adama Traoré soupçonnés de violences et outrages Mercredi, Bagui Traoré, 25 ans, et Yssoufou, 22 ans, ont été placés en détention provisoire dans l’attente de leur procès le 14 décembre. Ils sont accusés de violences et outrages contre des policiers en marge du conseil municipal de Beaumont-sur-Oise mi-novembre.

Ce jour-là, la séance avait dû être levée après que des heurts eurent opposé des soutiens de la famille Traoré aux forces de l’ordre devant l’hôtel de ville.

Qualifiée de « bavure » policière par son entourage, la mort d’Adama Traoré, le 19 juillet lors de son interpellation par les gendarmes, avait entraîné plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise et dans les communes alentours.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 4 mois

    Impossible d'arrêter les délinquants ! Inversion des rôles, ce sont les criminels qui jugent et appliquent leur sentence aux représentants de l'ordre. Les victimes de leurs violences sont négligées, ceux qui sont chargés de faire appliquer les lois sont bafouées, agressés, le monde à l’envers quoi !