"Beaucoup sont indignés que la Russie accueille le Mondial"

le
0
"Beaucoup sont indignés que la Russie accueille le Mondial"
"Beaucoup sont indignés que la Russie accueille le Mondial"

DJ Vadim, ou le dub qui venait du froid. L'artiste affiche un destin atypique pour un producteur de reggae et de soul. Britannique d'adoption, nomade culturel, jamaïcain de cœur, et new-yorkais de passage, le natif de Leningrad continue d'aimer le rouge plus que tout autre couleur et entretient un romantisme très slave pour le football. L'occasion de causer des Reds, de Poutine et de ce "maudit" Abramovitch.

Tu as des souvenirs du football quand tu étais gamin à Leningrad, en ex-URSS ? J'ai quitté la Russie quand j'étais vraiment très jeune, tout juste cinq ans, donc je ne me sentais pas encore vraiment concerné par le foot. Mon amour pour ce sport a grandi en Angleterre et en particulier pour Liverpool. J'aime le rouge, et Liverpool dans les années 80 représentait une équipe si passionnante à regarder jouer... Tant de grands joueurs y évoluaient : Ian Rush, Graeme Souness, Bruce Grobbelaar avec sa drôle de technique et ses tenues incroyables, John Barnes, Alan Hansen et le plus grand de tous, Kenny Dalglish !

Tu as vraiment choisi Liverpool pour la couleur rouge, parce que dans ce cas, Manchester United pouvait être également un bon candidat... Je ne saurais apporter de réponse à cette question. « Je sentais une sorte d'affinité élective envers Liverpool. La façon dont ils jouaient, leur devise... »DJ Vadim Tu as raison, ces deux club arborent tous les deux la même couleur. Néanmoins, je sentais une sorte d'affinité élective envers Liverpool. La façon dont ils jouaient, leur devise... Ils étaient vraiment dans le travail d'équipe, ce genre de valeurs du football. Contrairement à Chelsea avec leur milliardaire qui se contente simplement de s'offrir de grands joueurs. Liverpool, lui, les a créés à partir de rien.

Puisqu'on évoque leur célèbre devise, tu te vois remixer le You 'll never walk alone ? En voilà une bonne question... Pourquoi ne pas la poser directement à Liverpool ? (rires)

Liverpool et l'amour de la League Cup
Pourquoi détestes-tu à ce point les Blues ? Pour moi, le football propose une sorte d'instantané de la vie réelle. Une évasion pour sûr. Toutefois, il reflète aussi la nature même de notre société, à l'instar de la musique ou du hip-hop. Un miroir offert à nous-mêmes. Et donc, face à cela, tu as Chelsea qui n'a jamais rien obtenu sans qu'Abramovitch ne l'achète. Pourquoi…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant