«Beaucoup ont cru leur dernière heure arrivée»

le
0
AUDIO - Etabli au Japon depuis 15 ans, le correspondant du Figaro Régis Arnaud était dans son bureau de Tokyo au moment du tremblement de terre. Il nous dit n'avoir jamais vécu de séisme aussi violent.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant