BDL profite de la directive Ucits III

le
0
(NEWSManagers.com) -

Spécialiste de la gestion alternative, BDL Capital Management avait été l'une des premières sociétés de gestion à créer un fonds Aria EL, en septembre 2005, avec BDL Alternatif Europe, un fonds long/short equity. Mais en octobre 2009, les dirigeants de la société de gestion ont décidé d'abandonner ce format pour adopter celui d'OPCVM coordonné de droit français conforme à la directive Ucits III. Par la même occasion, ils changeaient le nom du fonds pour celui de BDL Rempart Europe.

A cet égard, cette transformation a porté ses fruits, selon Thierry Dupont, fondateur de BDL. En effet, les encours du fonds, devenu plus facilement commercialisable, ont fortement augmenté. Ils sont passés de 45 millions début octobre 2009 à 69,5 millions d'euros aujourd'hui, soit une augmentation d'environ 54 %. Et l'ambition est de parvenir aux 100 millions rapidement.

Thierry Dupont souligne que la croissance des encours tient aussi à la performance du fonds et au fait que la gestion " long short" intéresse de plus en plus d'investisseurs. La clientèle se compose à 40 % d'institutionnels, le reste étant de la gestion privée et des CGPI.

L'autre fonds de BDL, un fonds actions traditionnel qui réplique en fait la poche des positions acheteuses du " long short" , ne rassemble de son côté que 6 millions d'euros.


Au total, les encours de la société ressortent à 75,7 millions d'euros d'encours sous gestion, soit un niveau comparable à celui d'avant la crise.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant