BD : comment Michel Vaillant s'est mis à la Formule E

le
0
Dans Renaissance, Michel Vaillant défie les plus grands spécialistes de Formule E, dont les pilotes DS et Renault e.Dams.
Dans Renaissance, Michel Vaillant défie les plus grands spécialistes de Formule E, dont les pilotes DS et Renault e.Dams.

L'exploit est de taille et vaut toutes les performances sur un circuit. À peine deux mois après le ePrix de Paris, la première course de Formule E électrique dans les rues de la capitale française, un album de Michel Vaillant met déjà en scène le célèbre pilote sur le circuit parisien ! Dans ce nouvel ouvrage, Renaissance, le fils de Michel Vaillant, Patrick, est au volant d'une monoplace électrique en prise avec les DS-Virgin de Jean-Éric Vergne et Sam Bird et les Renault-e.dams de Nicolas Prost et Sébastien Buemi. Comme toujours, cet album, le 75e de l'histoire (la 5e de la nouvelle saison) est impressionnant de réalisme. D'ailleurs, la pluie fait son apparition au milieu de la course, comme à Paris il y a deux mois.

Michel Vaillant, de Fangio à Vergne

Jeudi dernier au DS World situé dans le 8e arrondissement, Philippe Graton est venu présenter cette nouvelle bande-dessinée. « Depuis la création de Michel Vaillant, en 1957, Jean, mon père, a tenu constamment à conserver un lien ambivalent avec la réalité. D'ailleurs, Michel Vaillant a toujours concouru contre de vrais pilotes. Il s'est battu contre Juan-Manuel Fangio et désormais, il est aux prises avec Jean-Éric Vergne ! » Le scénariste rappelle que cette bande dessinée a eu « un impact réel dans le monde de l'automobile, puisqu'elle a suscité des vocations, chez les pilotes et les mécaniciens d'aujourd'hui ».

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant