BCE : une opération de communication délicate

le
0
Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort. (© BCE)
Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort. (© BCE)

L'exercice risque d'être difficile pour la BCE aujourd'hui. «Les récentes secousses sur les marchés financiers, les craintes que les prix du pétrole puissent ralentir l'économie mondiale plutôt que de la dynamiser, et les inquiétudes autour de la Chine et des marchés émergents ont alimenté les spéculations autour d'une nouvelle action», de la Banque centrale européenne (BCE), souligne Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Mercredi, tous ces facteurs ont à nouveau pesé sur les Bourses européennes, Francfort abandonnant 2,82%, Paris 3,45% et Londres 3,46%.

En ce qui concerne l'économie réelle, ajoute M. Brzeski, «la zone euro semble toutefois être préservée de cette tempête pour le moment (...), nous pensons que la BCE va garder en réserve les munitions qu'il lui reste, du moins pour cette semaine».

Réuni depuis mercredi, le conseil des gouverneurs de la banque centrale, composé des 19 présidents des banques centrales nationales de la zone euro et de six directeurs, fera connaître à 12H45 GMT ses décisions concernant les taux directeurs de l'institution. Une annonce suivie comme toujours d'une conférence de presse du président, Mario Draghi, à partir de 13H30 GMT.

La crédibilité en question

Tout assouplissement supplémentaire de la politique monétaire «entacherait probablement la crédibilité de la BCE, à peine un mois après l'annonce d'un nouveau paquet de mesures», juge

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant