BCE-Principaux extraits de la conférence de presse de Draghi

le
1

(Actualisé avec nouvelles déclarations) FRANCFORT, 7 août (Reuters) - Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée jeudi par le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, après la décision de la BCE de ne pas modifier ses taux directeurs. ID:nL6N0QD3Z6 TLTRO "Nous nous attendons à une demande importante (...) Les estimations de marché semblent tendre vers une demande globale entre 450 et 850 milliards (d'euros)". POLITIQUE MONÉTAIRE "Les mesures de politique monétaire décidées début juin ont conduit à un assouplissement de la politique monétaire. Cela est conforme à nos indications sur l'orientation future de la politique monétaire et reflète de manière appropriée les perspectives économiques de la zone euro ainsi que les différences en terme de politique monétaire entre les grandes économies avancées." REPRISE MODÉRÉE ET INÉGALE "Les informations disponibles restent cohérentes avec notre diagnostic sur la poursuite d'une reprise modérée et inégale de l'économie de la zone euro, avec des taux d'inflation faibles et une dynamique monétaire et de crédit ralentie." PERSPECTIVES DE TAUX "Les taux d'intérêt de la BCE resteront au niveau actuel pendant une période prolongée." RISQUES GÉOPOLITIQUES "Les risques géopolitiques ont augmenté, ils sont plus élevés qu'il y a quelques mois. Et certains d'entre eux, comme la situation en Ukraine et en Russie, auront un impact plus important sur la zone euro (...) que dans d'autres régions du monde. "Il est actuellement difficile d'évaluer l'impact au début de ces crises. Si l'on observe les chiffres des échanges commerciaux et des flux financiers, ils devraient globalement refléter des interconnexions très limitées. Même si l'on regarde les principales institutions financières, même si l'on prend en compte les institutions financières qui sont particulièrement exposées à la Russie, (elles ne représentent) que quelques noms. "Cependant, il est très difficile d'évaluer quel sera l'impact réel une fois que les sanctions d'un côté et les mesures de rétorsion de l'autre seront prises." ACHATS D'ABS ET ASSOUPLISSEMENT QUANTITATIF "Nous avons intensifié les travaux préparatoires en vue d'achats directs sur le marché des titres adossés à des actifs pour améliorer le fonctionnement du mécanisme de transmission de la politique monétaire. "Je ne peux que réaffirmer que le Conseil des gouverneurs est unanime dans son engagement à recourir à des mesures non-conventionnelles comme les achats d'ABS, comme le QE, si nos perspectives d'inflation à moyen terme devaient évoluer." INFLATION "Nous n'avons pas observé de diminution des anticipations (d'inflation) à moyen et long termes. Les anticipations à long terme restent ancrées à 2%, d'autres anticipations restent ancrées aux niveaux antérieurs. Les anticipations à court terme ont de fait diminué." PRIX DE L'ÉNERGIE "Nous observons des risques (économiques) liés notamment aux prix de l'énergie". (Eva Taylor, John O'Donnell et Paul Carrel; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gvigner3 le jeudi 7 aout 2014 à 15:07

    tout va bien quoi!!