BCE : le patron du ZEW s'inquiète d'une nouvelle bulle financière

le
3
Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), a annoncé une baisse massive des taux d'intérêt.
Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), a annoncé une baisse massive des taux d'intérêt.

Attention, danger. Le président du très respecté Centre pour la recherche économique européenne (ZEW), Clemens Fuest, a tiré la sonnette d'alarme dans un entretien publié mardi matin dans les colonnes du quotidien financier allemand Handelsblatt. Le patron de l'institut basé à Mannheim, qui publie chaque mois un indice très suivi du moral des investisseurs, le ZEW, estime que la politique de la Banque centrale européenne (BCE) encourage le gonflement d'une bulle spéculative qui risque d'exploser dans un avenir très proche. "Je suis préoccupé par le risque que la BCE fait courir (à l'Europe) en créant de nouvelles bulles avec son argent bon marché, souligne le professeur d'économie. Nous avons tous les ingrédients d'une bulle : les prix de l'immobilier et les cours en Bourse augmentent encore et encore et les profits sur les marchés des obligations chutent malgré les risques élevés. J'ai un mauvais pressentiment en voyant cela." Lire notre décryptage des annonces de la BCE. Cet expert craint que la BCE ne choisisse d'aller encore plus loin sur ce chemin qu'il juge sans issue. "Les mesures qui ont été adoptées ne vont probablement pas résoudre les problèmes, prédit-il. On entendra bientôt des appels pour lancer de nouvelles actions." La possibilité pour la BCE de mettre en oeuvre des mesures d'assouplissement quantitatif ("QE") l'inquiète notamment au plus haut point. Cette politique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 10 juin 2014 à 19:54

    Nous on le sait depuis longtemps, votez gold.

  • lhonderm le mardi 10 juin 2014 à 19:49

    A mon avis, ils sont obligés de faire monter la bourse jusque dans des sommets, du style, 15000 pour le cac, pour que ça retombe enfin un peu dans l'économie réelle.

  • TL70190 le mardi 10 juin 2014 à 19:44

    par contre la FED s'en donne a coeur joie avec la planche a billet ...nous pas bien