BCE : la France doit baisser ses dépenses publiques

le
0
INTERVIEW - Membre du directoire de la BCE, Peter Praet est aussi chef économiste de la banque à Francfort. Il résume les défis de l'année 2013 pour la zone euro et appelle la France à accélérer ses réformes et à baisser les dépenses publiques.

LE FIGARO. - La zone euro est-elle définitivement sortie de l'ornière?

Peter PRAET. - 2012 a été une année difficile qui se termine bien. On a réussi à stopper un cercle vicieux infernal, où les difficultés budgétaires des États fragilisaient de plus en plus les banques, mettant en péril le financement des entreprises. La déclaration de Mario Draghi du 26 juillet, promettant de tout faire pour rendre l'euro irréversible, ainsi que les réformes institutionnelles annoncées par les chefs d'État ont réussi à rétablir la confiance. Les risques de catastrophes et de sortie de certains pays qui hantaient les marchés ont disparu. Il faut continuer sur cette voie en 2013.



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant