BCE-Baisse du bénéfice en raison des coûts de supervision

le
0

FRANCFORT, 19 février (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a fait état jeudi d'un gonflement notable de ses charges, conséquence de l'embauche de centaines de contrôleurs pour opérer l'examen des bilans des banques de la zone euro. Présentant ses comptes annuels de 2014, la BCE observe que la hausse des salaires et des coûts et le manque à gagner imputable à des taux d'intérêt exceptionnellement bas ont amputé son bénéfice de près d'un tiers pour le ramener à 989 millions d'euros, contre 1.440 milliards d'euros. Les salaires et autres coûts du personnel ont augmenté d'un quart à 301 millions d'euros contre 241 millions en 2013. D'autres coûts administratifs, comme la location de bureaux supplémentaires pour le millier de superviseurs qu'elle compte intégrer dans ses effectifs, ont augmenté de plus de 30%. La BCE redistribue le bénéfice annuel aux 18 banques centrales nationales qu'elle représentait à l'époque, la Lituanie ayant rejoint la zone euro en début d'année, en deux tranches; la première, de 841 millions, a été transférée le 30 janvier et la seconde, de 148 millions, le sera le 20 février. (Marc Jones, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant