Bayrou veut toujours «produire en France»

le
0
En visite en Normandie, le candidat centriste a rencontré les syndicalistes de Petroplus.

Debout sur la petite estrade «spéciale candidat à la présidentielle» dressée devant l'entrée de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime), un syndicaliste, qui annonce soutenir Jean-Luc Mélenchon, occupe mardi après-midi la presse venue suivre François Bayrou. Le candidat centriste, qui avant la Normandie était en Bretagne à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) le matin même - il a effectué la liaison dans un petit avion privé - est en retard sur l'horaire annoncé. «J'espère que M. Bayrou a une voiture française», prévient le syndicaliste, sous des drapeaux rouges et orange de la CGT et de la CFDT.

Finalement, le candidat du «produire en France» arrive de l'aéroport de Rouen-Boos avec «seulement» trois quarts d'heure de retard. À bord d'une Renault de location. Ouf! «On fait gaffe à ça», glisse un collaborateur. Mais, paf! Un nouveau problème: on apprend que «suite à fuite de gaz» dans un quartier de Rouen, la population serai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant