Bayrou veut «rebâtir une majorité centrale»

le
0
L'appel à la recomposition de la famille centriste risque de rouvrir la guerre des centres.

François Bayrou est déjà dans l'après-présidentielle. Certes, son nouveau pari est ambitieux. Mais le député des Pyrénées-Atlantiques croit en ses intuitions. En 2007, il avait pronostiqué l'éclatement du PS. L'histoire lui a donné tort. Cette fois, dans l'hypothèse d'une victoire de François Hollande le 6 mai, il prévoit un fort tangage du côté de l'UMP et de ses satellites. Et espère ainsi avoir une carte à jouer.

Sur le plateau de TF1, dimanche soir, sa directrice de campagne Marielle de Sarnez n'a pas dit autre chose: «La France a besoin d'un pôle central libre et indépendant.» François Bayrou lui-même l'a répété dimanche soir: «Notre priorité est de rebâtir une majorité centrale qui puisse faire barrage à la montée des extrêmes.»

En fait, depuis quelque temps déjà, le président du MoDem se voit en architecte en chef d'une réunification du centre, voire en recours. La première pierre de cette reconstruction pourrait être posée avant les lü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant