Bayrou veut faire de l'école le deuxième pilier de sa campagne

le
0
Le candidat centriste a fait une trentaine de propositions pour redresser l'école.

Pour la présidentielle de 2007, près de 30% des enseignants avaient voté François Bayrou. Alors, ce samedi, à la Maison de la Chimie de Paris, pour le deuxième de ses quatre forums thématiques, cette fois-ci consacré à l'éducation, l'ancien professeur de français du petit lycée pyrénéen de Nay était dans son élément naturel. «Après avoir installé le «produire en France» au cœur de cette campagne présidentielle, nous voulons installer le verbe «instruire en France» comme le deuxième verbe de cette élection», a lancé, en préambule, l'ancien ministre de l'Education nationale des gouvernements Balladur et Juppé.

Paraphrasant encore Charles Péguy - «une société qui n'enseigne plus est une société qui ne s'aime plus» -, le candidat centriste à l'Elysée s'est ainsi lancé, devant plusieurs centaines de participants, à une offensive pour «le réarmement éducatif» de la société française. Promettant «la garantie des moyens existants» pour les deu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant