Bayrou retrouve une dynamique

le
0
Dans l'hypothèse où le président du Modem ne parviendrait pas au second tour, la question du report des voix de ses électeurs agite les états-majors.

Va-t-on vers un match entre quatre grands candidats - et non plus trois - au premier tour de la présidentielle? Selon le dernier baromètre de 2012 OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI, François Hollande, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen perdent un point chacun et recueillent respectivement 29 %, 25 % et 17% des intentions de vote. François Bayrou, lui, progresse de quatre points et obtient 11%. Le président du MoDem n'est toujours pas en mesure de concurrencer les trois candidats de tête. En revanche, «il se confirme que François Bayrou retrouve une dynamique», commente Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d'OpinionWay.

Qui sont ces électeurs que le président du MoDem semble désormais séduire? «L'électorat de François Bayrou diffère un peu de celui qu'il avait en 2007», argumente Jeanbart. À la dernière présidentielle, le président du MoDem attirait surtout des catégories socioprofessionnelles moyennes ou supérieures. Aujourd'hui, au contrai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant