Bayrou relance l'«acheter français»

le
0
Pour doper la production, le président du MoDem suggère de créer un label France.

C'est un peu «sa» semaine qui débute. Invité dimanche soir du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», François Bayrou officialisera, cette fois pour de vrai, sa troisième candidature à l'Élysée mercredi à la Maison de la chimie de Paris, avant un banquet «festif» samedi à Pau. En attendant, comme dimanche soir au «Grand Jury», il parle beaucoup d'Europe. D'un côté, il juge «irresponsables» les propos germanophobes venus du PS. De l'autre, il dénonce «l'affichage», voire «l'entente fallacieuse», du couple franco-allemand, qui, selon lui, ne serait en réalité «d'accord sur rien».

Pour le président du MoDem, «l'Europe ne se construit pas à deux, ça ne marchera pas».

Évoquant la crise «dans la zone euro», il a encore estimé «contre-productif» que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel «multiplient des conférences de presse dont il ne sort rien». En opposition, le leader centriste défend une «méthode communautaire». «Le couple franco-allemand, explique-t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant