Bayrou pourrait bénéficier de la chute de DSK

le
0
Le chef du MoDem pourrait récupérer une partie des électeurs de DSK.

François Bayrou n'est pas un homme de coup. Inlassablement, ou plutôt invariablement depuis une quinzaine d'années maintenant, le président du MoDem appelle à «redonner du sens» à la politique. Et appelle, quitte à apparaître parfois bien seul, à «une profonde renaissance civique» pour - écrivait-il déjà en 1996 dans son livre Le Droit au sens (Flammarion) - «retrouver la confiance dans la République».

De retour mardi matin de l'île de la Réunion, où il a effectué un déplacement de quarante-huit heures à la rencontre de ses sympathisants de l'océan Indien, le chef centriste ne cachait pas son trouble face à l'affaire DSK. «L'onde de choc de ces images va faire grandir dans l'esprit des Français une exigence de changement plus profonde qu'une alternance ordinaire», confie-t-il au Figaro.

«Fragment social-démocrate»

Traduction: au-delà de la simple élimination de la course à la présidentielle de Dominique Strauss-Kahn, qui semblait mordre sur l'éle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant