Bayrou : «Impossible que Hollande résiste trois ans»

le
0
Bayrou : «Impossible que Hollande résiste trois ans»
Bayrou : «Impossible que Hollande résiste trois ans»

FRANÇOIS BAYROU était dimanche soir l'invité de « Tous politiques », l'émission de France Inter, France 24 avec « Le Parisien » - « Aujourd'hui en France ».

François Hollande. « Il est impossible que François Hollande résiste pendant trois ans dans les conditions où nous sommes. Il n'y a plus de soutien dans l'opinion pour le président. Car il a fait des choix trop tard, trop tièdes, trop illisibles. Nous sommes dans une crise de confiance comme il y en a eu peu dans l'histoire de la V e République. » François Bayrou ne précise toutefois pas sur quoi peut déboucher cette « crise ». « Cette crise est si profonde qu'elle va poser des questions à la V e République elle-même, poursuit-il. J'en appelle à une sixième république. »

Création de douze régions. « Je crois que Hollande n'y arrivera pas et je pense qu'on pose mal la question. Pour moi, il n'y avait pas trop de régions en France, je ne crois pas qu'on fera plus d'économies avec douze régions que si on avait gardé les équilibres actuels. En revanche, cela va nous empêcher de traiter de la vraie question qui est la fusion des départements avec les régions. Je mets en garde contre cette manie qu'on a de vouloir imposer des fusions artificielles. »

L'UMP, Bygmalion et le dépassement des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy. « Tous les candidats doivent respecter la loi et s'assurer que leurs équipes respectent la loi. Quand on veut atteindre un but civique, il faut avoir une attitude civique. Il est insupportable que ceux qui ont le plus de puissance soient ceux qui respectent le moins la loi. » Alors que le matin sur Europe 1, l'ancien ministre Claude Guéant a évoqué l'existence, « au sein de l'Etat, d'une organisation chargée de dénigrer et détruire Nicolas Sarkozy et ses principaux collaborateurs », Bayrou a assuré « ne pas croire à l'existence d'un cabinet noir ». Et, selon lui, si l'Elysée a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant