Bayrou : «Il faut une majorité du courage»

le
0
INTERVIEW - Dans son nouveau livre 2012. État d'urgence , le président du MoDem livre ses clés pour le redressement du pays, et propose d'augmenter de deux points la TVA tout en relevant l'impôt pour les revenus les plus élevés.

LE FIGARO. - Vous dressez un état des lieux alarmiste de la situation de la France, mais vous écrivez que «les mauvais jours passeront». Comment ?

François BAYROU - Quand la France saura concentrer toutes ses forces sur les deux sujets de vie ou de mort qui expliquent tous nos échecs et dont, selon moi, dépend tout notre avenir. Les deux sujets de la bataille décisive. Le premier front, c'est produire en France. L'hémorragie de la production se lit dans les chiffres de notre commerce extérieur. De semaine en semaine, nous achetons à l'étranger toujours plus que nous ne vendons. Au rythme de 75 milliards par an: 75 mille millions d'euros qui s'en vont en douze mois. On comprend alors pourquoi le pouvoir d'achat tombe, pourquoi nous ne pouvons plus soutenir le contrat social et les services publics. Et pourquoi il faut emprunter toujours plus, jusqu'au surendettement. Quant à l'éducation nationale, elle est descendue au-delà du vingtième rang des pays développés. V

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant