Bayrou, confiant malgré tout

le
0
Pour le candidat centriste, «la campagne commence seulement maintenant».

Avec son ami Jean Lassalle, député comme lui des Pyrénées-Atlantiques, François Bayrou a gardé de son enfance passée dans une ferme béarnaise un certain bon sens paysan. Tous deux ont notamment appris la patience, celle que l'on apprend au rythme des récoltes et des saisons. Alors, quand les sondages semblent indiquer que la campagne du candidat centriste s'enracine à 12 ou 13% d'intentions de vote depuis plusieurs semaines, les deux hommes affichent le sourire entendu de ceux qui voient déjà au-delà. «On a préparé le terrain, fait le semis, ça va pousser et on va gagner», a ainsi lancé Jean Lassalle, dimanche après-midi, devant 6000 à 7500 sympathisants réunis au Zénith de Paris.

Faut-il y voir un simple humour paysan? Pas forcément. En tout cas, pas du point de vue de François Bayrou, qui a assuré très sérieusement devant quelques journalistes que, pour lui, «la campagne démarre seulement maintenant». «Les Français connaissent désormais le nom des can

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant