Bayrou, candidat de «la France d'en bas»

le
0
Le président du MoDem refuse «l'affrontement entre deux erreurs», celle de l'UMP et celle du PS.

Sans doute est-ce là l'apanage du centre: ne dépendre ni de la droite ni de la gauche. Simple lapalissade ? Non, théorie politique. Au moins celle élaborée par François Bayrou, qui, depuis 2007, voire 2002, ne cesse de souffler le chaud et le froid. «Le centre n'est pas entre la droite et la gauche, il est autre que la droite et la gauche», aime à répéter le président du MoDem.

Certes, ses amis ont parfois du mal à le suivre. Mais lui s'y tient : «Il m'arrive de parler avec des responsables du PS comme avec des responsables de l'UMP. À chaque fois avec la même franchise, parce que je refuse que le débat politique soit résumé à l'affrontement entre deux erreurs», confie l'ancien candidat aux présidentielles de 2002 et 2007.

Alors, qu'est-ce qui fait courir François Bayrou ? Surtout, où va-t-il ? «Le choix, qui est le mien, est de provoquer une majorité d'idées», assure-t-il. Avec qui ? «Notre choix et notre force, c'est que nous ne sommes prisonniers d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant