Bayern, BvB et Bayer par 3, Werder vert

le
0
Bayern, BvB et Bayer par 3, Werder vert
Bayern, BvB et Bayer par 3, Werder vert

Alors que le Bayern et le BvB ont encore et toujours gagné, le Bayer les a imités, en passant également trois à l'Eintracht pour prendre place sur le podium. Le gros coup, c'est la victoire du Werder sur Wolfsburg grâce à Pizarro la légende.

L'équipe du week-end : Werder Brême


C'était le duel des verts en W - Werder face à Wolfsburg - pour deux destins opposés. D'un côté, les Werderaner devaient gagner pour tenter d'échapper à leur 16e place synonyme de barrage, alors que les Loups pouvaient se rapprocher de l'Europe qu'ils viennent de quitter. Enfin la petite Europe cette fois. Toujours est-il que l'immense Claudio Pizarro a ouvert le score calmement sur penalty. À 37 ans, le Péruvien a ainsi inscrit son 13e but de la saison, son 5e en 5 matchs (meilleure série depuis 2001), et surtout son 102e pour les Grün-Weißen, devenant par là même le meilleur buteur de l'histoire du club. Malgré l'égalisation de Guilavogui, Bartels et Yatabaré, bien connu en Ligue 1, ont redonné l'avantage au Werder. Même Bas Dost, buteur en toute fin de match, n'aura pas réussi à gâcher la fête. Le Werder revient ainsi à deux points de Stuttgart, alors que Wolfsburg a peut-être tiré un trait sur ses rêves européens, toujours 8e à 6 points d'un trio composé de Schalke, Mayence et Gladbach, tous battus.

L'homme du week-end : Christian Pulisic


Après la désillusion vécue à Liverpool, Thomas Tuchel avait décidé de faire tourner au moment d'affronter Hambourg. C'est ainsi que les jeunes pépites Felix Passlack et Christian Pulisic se sont retrouvés titulaires. Pour la peine, l'Américain s'en est plutôt bien sorti, se permettant de montrer la voie aux siens. Sur un corner qu'il a joué court avec Kagawa, il a profité du relais en pivot d'Hummels pour battre Adler sur son premier poteau. Son premier pion en Buli, à seulement 17 ans et 212 jours, ce qui fait de lui le 4e plus jeune buteur du championnat, derrière Timo Werner, Julian Draxler et Nuri Şahin. Il y a pire comme compagnie. Son but a en plus complètement déstabilisé le HSV, qui tenait bien le coup jusque-là et qui a fini par s'incliner 3-0 (doublé de Ramos) et a vu l'expulsion d'Adler. Du baume au cœur pour le BvB.

</div></br></br></img></br></br></img></br><br><p><a target="_blank" rel="canonical" class="lienExterne" href="http://www.sofoot.com/bayern-bvb-et-bayer-par-3-werder-vert-220791.html">Lire la suite de l'article sur SoFoot.com</a></p>
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant