Bayern-Atlético : Griezmann ce héros !

le
0

Grâce à son but inscrit en début de seconde période, Antoine Griezmann a permis à l’Atlético Madrid de se qualifier en finale de la C1 aux dépens du Bayern Munich. Un but venu récompenser une nouvelle performance impressionnante du Français.

[gallery ids="2461495,2461489,2461483,2450055,2450013"] Plus de doute : Antoine Griezmann est un très grand. Les derniers sceptiques ont dû se rendre à l’évidence après ce nouveau match fou de Ligue des Champions mardi soir. Aligné au coup d’envoi aux côtés de Fernando Torres, comme au match aller, le Français n’a pourtant pas passé une première mi-temps facile du côté de l’Allianz Arena. Il faut dire que ses partenaires ont rarement semblé aussi en difficulté lors de ce premier acte mais n’ont finalement encaissé qu’un but. Chaussures jaune et rose aux pieds, le Mâconnais l’a terminé avec seulement dix passes tentées, dont sept réussies, six kilomètres de parcourus aucun tir tenté. Le n°7 des Colchoneros s’est néanmoins montré très propre sur tous les ballons qu’il a touchés. Avant de sortir de sa boîte en étant replacé à droite à la pause par Diego Simeone, qui a réussi son coup de poker en laissant tomber son 4-4-2 pour un 4-3-3 suite au remplacement d’Augusto Fernando par Yannick Carrasco.

Griezmann encore décisif

Car, après avoir déjà marqué cette saison face au Real Madrid ou au FC Barcelone, en quarts de finale, l’international tricolore a inscrit l’unique but de son équipe, le 31eme de sa saison complètement folle. Il n’a fallu qu’un léger moment de déconcentration de la défense bavaroise pour le voir filer face à Manuel Neuer. Servi dans le bon timing par Torres, il a vu David Alaba manquer son intervention et a eu quelques secondes pour se préparer pour son duel. Visiblement pas perturbé par l’enjeu de son face-à-face et dans une confiance digne des plus grands buteurs mondiaux, le gaucher de 25 ans a tranquillement battu l’Allemand en plaçant son tir très sûr hors de portée. Une réalisation qui a offert un petit matelas à l’Atlético qui n’avait plus qu’à défendre pour ne pas encaisser plus qu’un but. L’occasion pour Griezmann de régaler ses supporters en se sortant à deux reprises de situations bien complexes dans l’entrejeu grâce à des râteaux et des dribbles bien sentis. C’est de loin qu’il a néanmoins assisté au deuxième but munichois à la 74eme minute de jeu avant de céder sa place à la 82eme minute de jeu au milieu ghanéen Thomas Partey. Félicité par Diego Simeone à sa sortie du terrain, la main derrière une cuisse qui semblait souffrante, le joueur révélé à la Real Sociedad a ensuite assisté du banc à une fin de match très tendue pour les siens. Mais la joie pour lui et ses partenaires n’en a été que plus intense. Car revoilà l’Atlético Madrid en finale de la Ligue des Champions et voilà surtout l’attaquant n°1 des Bleus à l’Euro dans la forme de sa vie…
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant