Bayer: SG pas emballé par le 'mégadeal' avec Monsanto.

le
0

(CercleFinance.com) - A son tour, Société Générale (SG) est revenue sur le dossier Bayer après que le géant allemand de la chimie et de la pharmacie et l'agrochimiste américain Monsanto aient finalement trouvé un terrain d'entente. Ce faisant, SG n'a pas changé d'opinion sur l'action Bayer, qu'il conseille toujours de conserver avec un objectif de cours à 12 mois de 105 euros. Les analystes estiment en effet que ce 'mégadeal' ne devrait pas créer de valeur avant longtemps, et qu'il risque de soulever de questions de concurrence.

A la Bourse de Francfort, l'action Bayer se tasse ce matin de 1% environ à 92,6 euros.

Hier en effet, et après bien des relèvements, Bayer a fini par emporter l'adhésion de Monsanto, qui a accepté sa dernière offre d'OPA à 128 dollars par action, le tout en espèces. L'ensemble Bayer-Monsanto devrait donc devenir le nouveau géant mondial de l'agrochimie dès fin 2017, lorsque l'opération sera a priori finalisée, avec un CA dans ce secteur de 23 milliards de dollars.

Sauf que SG n'est pas emballé par ce 'jumbo deal' à plus de 60 milliards de dollars : 'nous ne pensons pas que la fusion créera la moindre valeur avant 2022, dans le meilleur des cas', assène une note de recherche. Même si SG reconnaît que la fusion devrait être fortement relutive ('à deux chiffres') en 2021. De plus, dans sa forme actuelle, Bayer est davantage centré sur les activités défensives de pharmacie. En renforçant son exposition à l'agrochimie, il va devenir plus cyclique.

Enfin, si la direction de Bayer estime qu'elle n'aura pas besoin de céder d'actifs (hors Covestro) pour mener à bien cette fusion, d'où l'indemnité de rupture élevée, Société Générale n'en est pas si sûre. Et les analystes pensent ne pas être les seuls : selon eux, c'est l'une des raisons qui expliquent que l'action Monsanto reste très éloignée du prix de l'offre. Après l'annonce du 'deal', hier soir à Wall Street, le titre Monsanto a terminé sous 107 dollars.

Enfin, la dette nette du nouvel ensemble, à 60 milliards d'euros, représentera 3,8 fois le montant de l'EBITDA, calcule SG.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant