Bayard veut se déployer dans le numérique

le
0
Le groupe veut lever entre 15 et 20 millions d'euros auprès d'investisseurs de long terme.

Le groupe de presse catholique Bayard nourrit de grandes ambitions dans le monde du numérique et des services. Détenu par la congrégation des Augustins de l'Assomption, le groupe édite le quotidien La Croix et de nombreux magazines dont Pèlerin, Okapi ou Notre Temps. Du haut de ses 140 ans, Bayard réalise un chiffre d'affaires de 376 millions d'euros et affiche toujours des comptes bénéficiaires.

Bien géré, il dispose d'une trésorerie de 42 millions d'euros. Un matelas confortable, mais insuffisant pour mener de front la nécessaire adaptation de ses titres de presse et le développement de relais de croissance dans le numérique et les services. Bayard ambitionne de multiplier la part du numérique par 6, pour atteindre 6 % de son chiffre d'affaires, et d'accroître le poids des services à 12 % du revenu, contre 9 % actuellement.

Cette stra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant