Bauza Nova

le
0

Deux rencontres ont suffi pour apercevoir la patte d'Edgardo Bauza sur la sélection argentine. Analyse.

Le retour du buteur de surface


En matière de tueur des seize mètres, l'Argentine sait faire. Batistuta ou Crespo ont martyrisé les filets du monde entier avec le maillot albiceleste sur le dos. Edgardo Bauza, nouveau sélectionneur depuis la démission de Gerardo Martino, aime ce style d'attaquant. Dans tous ses clubs, le Patón a toujours fait confiance à un buteur de surface. Lorsqu'il soulève la Copa Libertadores avec la LDU de Quito, Bauza s'appuyait sur Claudio Bieler. Mauro Matos à San Lorenzo et Jonathan Calleri à São Paulo occupaient aussi ce rôle dans ses deux derniers clubs. Le poste d'avant-centre représentait donc la grande inconnue de la première liste du nouveau sélectionneur : Higuaín n'a pas remis les pieds sur le sol argentin depuis la finale de la Copa América Centenario et son énorme occasion manquée, et Agüero soigne une blessure au mollet. Bauza a donc convoqué Lucas Pratto et Lucas Alario. Deux buteurs longilignes et puissants qui ont découvert la sélection, l'un à vingt-huit ans, l'autre à vingt-trois. Les deux ont convaincu, et l'attaquant de l'Atlético Mineiro a même marqué son premier but avec le maillot argentin contre le Venezuela. Le Kun va devoir se battre pour retrouver sa place, tandis que Higuaín devra vraisemblablement renoncer à la tunique bleu et blanc.

Quel rôle pour Messi ?


Trouver le poste parfait pour Messi ? Savoir l'entourer ? Les derniers sélectionneurs argentins n'ont pas su le faire. Pour son premier match avec l'Albiceleste, Edgardo Bauza semble avoir trouvé en Paulo Dybala le partenaire parfait pour le quintuple Ballon d'or. En une mi-temps, le joueur de la Juventus a prouvé qu'il représentait l'avenir de cette équipe, et que son association avec Messi promet. Placé à droite dans un 4-2-3-1, le génie du Barça s'est montré libre et souvent présent au cœur du jeu, pour compenser la timidité et le manque de création de Biglia et Mascherano. Sorti de sa mini-retraite, Messi n'abandonnera pas l'objectif de soulever un titre avec sa patrie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant