Batvox, le logiciel qui a identifié la voix de Cahuzac

le
0
Utilisé par la plupart des polices européennes, Batvox a été développé par une société espagnole, Agnitio, qui savoure aujourd'hui son succès.

«Batvox, le logiciel qui a fait tomber Cahuzac», se vante la société espagnole Agnitio, sur son site internet. Batvox, c'est en effet le nom barbare du logiciel de reconnaissance vocale qui a permis aux agents de la police scientifique d'identifier, avec un degré de certitude «de 2 sur une échelle allant de -2 à 4», la voix de l'ex-ministre du Budget. Agnitio, fondée en 2004 et spécialisée dans l'identification du locuteur, savoure aujourd'hui ce succès médiatique, qui pourrait l'aider à se développer dans le secteur privé.

A ce jour, elle réalise en effet 90% de son chiffre d'affaires auprès d'institutionnels: polices nationales, ministères de la Défense ou de la Justice. 35 pays, dont la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, ou les Etats-Unis, utilisent actuellement ses services. Sur ce segment, qui constitu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant