BATLA MINERALS : Résultats annuels 2007-2008 - Chiffre d’affaires : + 72% - Résultat d’exploitation : + 94%

le
0
Périmètre d'activité au 30 septembre 2008

Batla Minerals, groupe international spécialisé dans la détention et l'exploitation de titres miniers, publie ses comptes annuels 2007-2008, clos le 31 mars 2008. Pour la première fois, le groupe publie des états financiers consolidés en normes comptables françaises. Le premier exercice 2006/2007 (clos le 31 mars 2007) étant d'une durée exceptionnelle de 4 mois (décembre 2006-mars 2007), des comptes annuels proforma 2006-2007 (1er avril 2006 - 31 mars 2007) ont été reconstitués afin de permettre une lecture comparative.

En K¤ - Exercice clos au 31 mars
Données auditées - Normes comptables françaises
2006-2007
(4 mois)
2006-2007
(données
proforma)
2007-2008 Variation
(données
proforma)
Chiffre d'affaires 1 122 4 215 7 270 + 72%
EBITDA 94 1 703 3 638 + 114%
EBITDA (%) 8,4% 40,4% 50,0%  
Résultat d'exploitation (526) 1 273 2 474 + 94%
Résultat d'exploitation (%) NS 30,2% 34,0%  
Résultat financier (24) (7) 749 NS
Résultat exceptionnel 30 396 (537)
Impôts sur les sociétés 45 500 966 + 93%
Résultat net avant goodwill (565) 1 162 1 720 + 48%
Ecarts d'acquisitions 31 1 450 1 667 + 15%
Résultat net (part du groupe) (596) (288) 53 NS

QUASI DOUBLEMENT DU BENEFICE D'EXPLOITATION : 34% DE MARGE D'EXPLOITATION

Batla Minerals a réalisé, en 2007-2008, un chiffre d'affaires de 7,3 M¤, en croissance de 72% par rapport à l'exercice 2006/2007 proforma. La totalité du chiffre d'affaires annuel a été réalisé par l'exploitation de gisements diamantifères. Cette forte croissance est le résultat de la montée en puissance des capacités de productions du groupe, avec, notamment, l'ouverture d'une deuxième ligne de tri de diamants sur son site d'exploitation, au Lesotho, depuis le mois d'avril 2007.

L'EBITDA (Earning before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization) s'établit à 3,6 M¤, en forte progression de 114%, soit une marge d'EBITDA de 50,0%. Cette forte hausse est la conséquence d'une amélioration sensible des rendements d'extraction, d'une progression maîtrisée des charges externes (+ 41%), essentiellement constituées de dépenses énergétiques et de frais d'entretien et de maintenance, ainsi que d'une croissance modérée des charges salariales (+ 31%). Au 31 mars 2008, la société Batla Minerals comptait 108 collaborateurs, dont 107 sont basés en Afrique du Sud.

Le résultat d'exploitation a progressé de 94% sur l'exercice, à 2,5 M¤. La marge d'exploitation 2007/2008 s'établit ainsi à 34,0% du chiffre d'affaires, en nette hausse par rapport à 2006/2007 (30,2%) malgré le poids plus important des dotations aux amortissements (1,2 M¤ en 2007/2008 contre 0,4 M¤ en 2006/2007), conséquence des nombreux investissements réalisés en matériel minier.

Le résultat financier s'élève à 0,7 M¤, composé des intérêts de placement de la trésorerie et de gains nets de change liés à l'évolution de l'euro par rapport au rand sud-africain.

Après comptabilisation d'éléments exceptionnels, liés à l'introduction en bourse, et d'une charge d'impôt sur les sociétés de 1,0 M¤, le bénéfice net avant amortissement des écarts d'acquisition s'établit à 1,7 M¤, en hausse de 48%.

Après amortissement des écarts d'acquisition pour 1,7 M¤, qui sont amortis sur une période réduite de 5 années, le résultat net part du groupe est positif, à 53 K¤, contre une perte nette proforma de 288 K¤ lors de l'exercice 2006/2007.

DES CAPITAUX PROPRES IMPORTANTS, UNE SITUATION FINANCIERE SOLIDE

Au 31 mars 2008, les capitaux propres de Batla Minerals s'établissaient à 17,3 M¤. Au cours de l'exercice, le groupe a financé des investissements en matériel minier, pour un montant de 1,6 M¤, et a acquis plusieurs participations dans des projets miniers, pour un montant de 5,2 M¤. Au 31 mars 2008, Batla Minerals jouissait d'une situation financière nette excédentaire, avec une trésorerie brute de 4,8 M¤ et des dettes financières pour 1,2 M¤.

PERIMETRE D'ACTIVITE DU GROUPE BATLA MINERALS AU 30 SEPTEMBRE 2008

Diamant : Le groupe a poursuivi l'augmentation de ses capacités de production sur son site d'exploitation au Lesotho, avec notamment l'acquisition d'un concasseur qui va permettre de poursuivre l'amélioration de la productivité de cette mine au cours de l'exercice 2008-2009.

Batla Minerals poursuit ses prospections sur le site minier de Gootdrink, dans la région de Northern Cape, afin d'identifier les principaux gisements diamantifères. Des tests supplémentaires sont en cours au dernier trimestre 2008. En fonction des résultats de ces tests, le groupe décidera de la poursuite d'une activité d'exploitation sur ce site.

Concernant le site minier de Boesmanland, le groupe a déposé, auprès du Department of Minerals and Energy (DME), une demande de prospection au cours du premier semestre 2008-2009 et a versé, à ce titre, une garantie financière obligatoire validée par le DME. Batla Minerals est à ce jour dans l'attente du certificat de prospection.

Afin d'enrichir son portefeuille de titres miniers, le groupe a acquis une participation pour une concession de 160 hectares, près de Windsorton dans la région de Kimberley, en Afrique du Sud. La rapidité d'obtention des autorisations administratives a permis au groupe d'implanter une première unité d'extraction au cours du premier semestre 2008-2009 (1er avril 2008 - 30 septembre 2008) et de démarrer l'exploitation au cours du mois d'octobre 2008. Cette mine contribuera donc au chiffre d'affaires du groupe au second semestre 2008-2009 qui sera clos le 31 mars 2009.

Enfin, le groupe a décidé de mettre en vente sa participation à hauteur de 70% acquise en novembre 2006 dans la société Hanheka SPRL, qui détient les titres miniers d'une concession située en République Démocratique du Congo. Des contacts sérieux avec différents acheteurs potentiels sont en cours et devraient permettre la cession de cette participation prochainement. Cette décision vise à regrouper l'ensemble des compétences du groupe en Afrique du Sud et dans les pays limitrophes.

Uranium : Le groupe Batla Minerals a acquis, mi-2007, une participation de 74% de la société Paddys Pad, propriétaire de la concession d'une mine d'uranium située en Afrique du Sud.

Après avoir obtenu les autorisations nécessaires, et notamment le certificat de prospection en février 2008, Le groupe réalise actuellement ses dernières batteries d'analyses sur ce site dans le cadre du plan de faisabilité. A l'issue de ces différentes phases de prospection, en fonction des résultats obtenus et des conditions de marché, le groupe décidera d'exploiter directement la mine ou d'en confier l'exploitation à un tiers.

Tungstène / Molybdène : Batla Minerals a acquis, en novembre 2007, une participation de 49% (plus une option d'achat pour 25% supplémentaires) dans la société sud-africaine Bongani Minerals, propriétaire des droits miniers de la réserve Riviera. Les différentes études réalisées par un cabinet indépendant ont démontré une forte teneur du minerai en tungstène (réserves potentielles estimées à près de 100 000 tonnes) et de molybdène (réserves potentielles estimées à près de 10 000 tonnes).

Le groupe a lancé, au 1er trimestre 2008, une étude d'impact environnemental qui doit durer environ 18 mois. Cette étude est une condition indispensable à l'obtention des droits miniers définitifs qui permettront l'exploitation ultérieure du site.

UNE STRATEGIE DE CREATION DE VALEUR AFFIRMEE

Au cours de l'exercice 2007-2008, qui constituait le véritable exercice fondateur du groupe, Batla Minerals a su démontrer sa capacité à rentabiliser rapidement ses importants programmes d'investissement et à exploiter, de façon rentable, ses titres miniers.

Au cours de l'exercice écoulé, Batla Minerals a, en effet, enrichi son portefeuille de titres miniers conformément à sa stratégie de développement. Tout en accentuant ses efforts de développement dans le secteur diamantifère, le groupe s'est attaché à se diversifier dans de nouveaux minerais à haute valeur ajoutée économique comme l'uranium ou le tungstène.

Afin de valoriser les titres miniers acquis, le groupe mène, si nécessaire, des programmes d'exploration complémentaires destinés à qualifier avec précision les ressources minérales présentes sur les sites, établit ensuite un plan minier de préfaisabilité industrielle et financière, et dépose auprès des autorités réglementaires les demandes d'autorisation nécessaires à la mise en exploitation.

A l'issue de ces différentes étapes, Batla Minerals se réserve alors le droit de :
- céder stratégiquement les titres miniers en cas de bonnes opportunités financières ;
- confier l'exploitation de la mine à un tiers contre des royalties ;
- exploiter la mine par ses propres moyens.

L'objectif de la société est ainsi d'obtenir une valorisation optimale de son portefeuille de titres miniers, en exploitant directement ou indirectement les mines.

PROJET DE TRANSFERT SUR ALTERNEXT

Batla Minerals envisage, au cours de l'année 2009, de transférer la cotation de ses actions sur le marché Alternext de NYSE Euronext Paris. Dans cette optique, la société proposera désormais une communication régulière sur son activité et publiera des comptes consolidés annuels et semestriels.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Batla Minerals tiendra son assemblée générale ordinaire annuelle le vendredi 12 décembre 2008, à 15 heures, à l'Hotel Royal Mirabeau à Aix-en-Provence (13100).

A propos de Batla Minerals

Batla Minerals est un groupe international spécialisé dans la détention et l'exploitation de titres miniers. Essentiellement présent en Afrique du Sud, Batla Minerals poursuit une stratégie de diversification de son portefeuille de titres miniers avec l'ambition de constituer un groupe minier international présent sur les ressources minérales à plus haute valeur ajoutée.

L'objectif de la société est ainsi d'obtenir une valorisation optimale de son portefeuille de titres miniers, en exploitant directement ou indirectement les mines.

Batla Minerals est inscrit au Marché Libre d'Euronext Paris (code ISIN : FR0010436170 - MLBAT). Classification ICB : 1773 - Diamants et pierres précieuses. Le capital social de Batla Minerals est composé de 5 350 000 actions.


CONTACTS

BATLA MINERALS ACTUS FINANCE
Arnaud Vercruysse, Directeur Général Mathieu Omnes, Relations investisseurs
Tel : +33 (0)4 42 93 89 19 Tel : +33 (0)1 72 74 81 87 - momnes@actus.fr
www.batlaminerals.com Nicolas Bouchez, Relations presse
Tel : +33 (0)1 77 35 04 37 - nbouchez@actus.fr
Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente : Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-14399-Batla-Minerals_cp_resultats2007-2008.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant